Affiche En quatrième vitesse

Critiques de En quatrième vitesse

Film de (1955)

Un film noir décalé

Comme l'explique bien le bonus du DVD, Aldrich a voulu jouer avec les codes du film noir. Il les adopte donc tous - le détective privé qui est un gros dur et fait craquer toutes les femmes, la femme fatale qui le trahit, le jeu du chat et de la souris avec la police, les scènes urbaines et nocturnes... - tout en les détournant - le Mc Guffin n'est pas un paquet de dollars mais un engin... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

Avatar Jduvi
7
Jduvi ·

Une folle course sous le ciel noir de L.A.

Un homme manque d'écraser une femme au coeur de la nuit. Détective privé spécialisé dans les questions de moeurs, notre personnage est un homme sûr de lui, un homme à femmes, un homme presque prétentieux. Mais son assurance et son confort personnel vont être ébranlés par sa rencontre avec cette inconnue traquée par des hommes anonymes, qui parviennent finalement à la tuer. Après... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

Avatar Zeldafan70
8
Zeldafan70 ·

Critique de En quatrième vitesse par dillinger0508

En quatrième est un film noir sans le classicisme. Les dialogues y sont particulièrement bien écrits et, dans leur réalisme, rappellent plus la Nouvelle Vague que Hollywood. Je n'ai pas tout compris à l'intrigue (assez abérante de toute façon) mais j'ai été soufflé par l'énergie qui se dégage du montage nerveux, par la violence particulièrement dure et froide, par le casting assez surprenant... Lire la critique de En quatrième vitesse

Avatar dillinger0508
9
dillinger0508 ·

Critique de En quatrième vitesse par STEINER

Œuvre peu banale -pourtant adaptée d’un roman plutôt banale de Mickey Spillane- elle l’est d’abord par le sujet évoqué à l’écran, fut-ce de manière plutôt allusive- à savoir le péril atomique. Ensuite par le « privé », héros de cette chronique : contrairement à ses prédécesseurs, il se conduit comme brute, sadique et misogyne.L’action procède par bond, la violence s’étale, l’intrigue est plutôt... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

Avatar STEINER
7
STEINER ·

Critique de En quatrième vitesse par Ygor Parizel

Ce classique des années 50 est un film culte mais malgré tout il accuse un peu le poids des ans. Il s'agit d'un "B Picture" tourné en peu de temps et à peu de frais et cela se ressent dans nombre de scènes, pas non plus de vedettes pourtant ce film reste assez réussi et pour beaucoup d'historiens du cinéma est une tournant pour le genre du film noir, fini le romantisme place au pessimisme.... Lire la critique de En quatrième vitesse

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

Critique de En quatrième vitesse par JimAriz

Avec un scénario complètement fou, Robert Aldrich a réussi à en tirer un chef d'oeuvre. Outre ses personnages complètement fou (le détective voyou), des scènes violentes stylisées (le plan aux jambes nues pendant qu'on enfance une pionce dans le vagin de la victime), une intrigue tirée par les cheveux (la recherche de cette mystérieuse boite "de la mort", En quatrième vitesse brille pour sa... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Va va voom

Un grand classique du Film noir. L'histoire ici n'importe pas énormément. C'est surtout le brio de la mise en scène de Robert Aldrich qui donne à "En quatrième vitesse" une impressionnante force, dont quelques scènes font partie de la légende du cinéma. De plus, le mythe de Pandore , évoqué durant le dénouement, est lui aussi inoubliable. Lire la critique de En quatrième vitesse

Avatar Caine78
8
Caine78 ·

Critique de En quatrième vitesse par Moot70

Un film que certains trouveront insupportable pour ses clichés (détective machiste, rapport entre les gens et personnages vraiment "clichés" polar,...etc...). Mais j'ai pour ma part vraiment bien aimé ce film à la fois pour cette ambiance "polar américain années 50"... et pour la surprise qu'il contient (la fin entre autre). Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

Avatar Moot70
6
Moot70 ·

En quatrième vitesse (Kiss me Deadly)

1 point pour la Californie, toujours 3 points pour le scénario, on est dans du pré Lynch, et dans du pré pré GTA : dans la succession des déplacement en voiture, des scènes, et dans le déroulement de l'intrigue 2 points pour l'ambiance : noire 1 point pour la boite PS :On préfèrera le titre original Kiss me Deadly, à la traduction française... Lire la critique de En quatrième vitesse

Avatar nicolo
7
nicolo ·

Critique de En quatrième vitesse par BaNDiNi

Un polar noir qui voit une aventure de Mike Hammer sombrer peu à peu vers le fantastique. Le final inattendu, façon Barton Fink, m'a littéralement laissé sur place, les yeux écarquillés. Ce film a eu très certainement une grande influence sur les films des frères Coen, Barton Fink et Miller's Crossing en tête. Lire la critique de En quatrième vitesse

1
Avatar BaNDiNi
7
BaNDiNi ·