Bande-annonce
Affiche Equalizer

Equalizer

(2014)

The Equalizer

12345678910
Quand ?
6.1
  1. 58
  2. 150
  3. 327
  4. 762
  5. 1613
  6. 3111
  7. 3095
  8. 1350
  9. 358
  10. 132
  • 11K
  • 270
  • 1.3K

Après l'agression dont est victime une prostituée à laquelle il s'était lié d'amitié, un ancien agent de la CIA cherche à la venger et entre ainsi dans une spirale de violence mortelle où se mêlent mafieux russes et policiers corrompus.

Casting : acteurs principauxEqualizer
Casting complet du film Equalizer
Match des critiques
les meilleurs avis
Equalizer
VS
Dans les yeux de Denzel

Il est solitaire, il est apprécié de son entourage, il aime les livres, il aime la tranquillité, il aime discuter le soir, devant son thé, avec les rares habitués de son bar préféré. Le temps s'écoule, secondes après secondes, il est toujours calme, un brin ironique sur la vieillesse qui s'installe et ralentit ses gestes. Bref, un homme comme beaucoup d'autres sur Terre. Mais voilà, il n'aime pas la violence. Et de méchants russes, tatoués de partout, à l'accent à couper au couteau,...

7 2
Le justicier est démasqué

Cosette ne rapportait plus assez. Les Thénardiers l'ont revendue à un réseau de prostitution russe. Allez chercher un mouchoir, je vous attends. Comme elle n’avait pas un rendement suffisant, ceux-ci lui ont brisé les os et ont vendu ses dents. Les misérables! Il existe un fantasme bien connu chez les clients de prostituées : sauver la pute de ses souteneurs et éventuellement d’elle-même. Robert McCall, n’est même pas client. Il est au-dessus de... Lire la critique de Equalizer

26 5
Critiques : avis d'internautes (223)
Equalizer
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
A propos de Denzel

J'ai un pote, il adore Denzel Washington. La dernière fois il me dit. « Putain de sa mère, quand j'y pense, Denzel, il mériterait d'être blanc ! » Comme ça, normal. Sans sourciller. Bon, quand je dis que c'est un pote, c'est juste un mec qui habite le même immeuble que moi et avec qui il m'arrive de partager un spliff quand il sort son chien. Moi, j'ai pas de chien. J'suis l'esclave... Lire l'avis à propos de Equalizer

85 15
Avatar DjeeVanCleef
4
DjeeVanCleef ·
Trépanation radicale orchestrée par un fou du bricolage

Ah Denzel, tout un mythe. Ce mec ne doit pas avoir besoin de taper du poing sur la table pour se faire respecter par ses moutards. Quand l’un d’eux fait une bêtise, hop rappel à l’ordre devant la télé, quelques décrochés de mâchoires à la Man on Fire ou un charcutage en ombres chinoises sous un pont version Le livre d’Eli, et le petit Washington finit ses haricots verts sans demander son... Lire l'avis à propos de Equalizer

35 6
Avatar oso
6
oso ·
Triste naufrage

Avait-on vraiment d'une quelconque nostalgie des films dit de "vigilante", genre qui avait essaimé dans les années 80 - 90 ? Considérant l'abjection que la plupart de ces "croûtes" véhiculaient, la réponse se doit d'être : non ! Et ce d'autant que Fuqua multiplie aussi ardemment que ses prédécesseurs les excès de mauvais goût : mise en scène putassière, musique... Lire l'avis à propos de Equalizer

5
Avatar Eric Pokespagne
4
Eric Pokespagne ·
Découverte
L'Egaliseur

The Equalizer est vaguement inspiré de la série télévisée des années 80 du même nom. Le film souhaite faire de Denzel Washington un héros plus cru que dans l’original et cherche à réinventer l’univers de... Lire l'avis à propos de Equalizer

4
Avatar Red in the Grey
5
Red in the Grey ·
Le Voyage de Robert !

On pourrait croire qu'on assiste à Man on Fire 2 mais en réalité, tout a commencé ici ! http://www.senscritique.com/film/Deja_Vu/critique/5610200 Il y a 10 ans, Denzel à force de voyager dans le temps ( enfin de quelques heures ne lui en demandons pas trop) grâce à une technologie top secrète s'est littéralement perdu. En effet, le sympathique flic de l'époque qui posait de bonnes questions... Lire la critique de Equalizer

31 2
Avatar Gwimdor
2
Gwimdor ·
Toutes les critiques du film Equalizer (223)
Bande-annonce Equalizer
Vous pourriez également aimer...