"A Thor ou à travers !"

Avis sur Erik le Viking

Avatar RAF43
Critique publiée par le

Le monde est plongé dans l’âge de Ragnarök, (sorte de fin du monde prophétique dans la mythologie scandinave) depuis que Fenrir le loup a avalé le soleil, What ? Et oui, voici en substance, les grandes lignes de cette croustillante comédie parodiant l’univers viking. Le Monty Python Terry Jones sous acides (vous remarquerez que j'ai mis un s à acide, car il a dû charger le mec) nous présente Erik le Viking (Tim Robbins), grand gaillard venu du Nord, mais Erik a un problème, il n’est pas bien dans sa peau depuis qu’il a tué une inconnue dont il venait de tomber amoureux. Les pillages de villages et les viols à répétition ne l’inspirent plus au grand désespoir de son clan. Erik nous tape une petite déprime existentielle que seule une grande quête pourrait soigner. Qu’à cela ne tienne, Erik et sa horde de furieux sanguinaires partent à la recherche du Cor résonnant dont le souffle réveillera les Dieux et mettra fin à l’âge de Ragnarök, rien que ça ! Mais le terrifiant Halfdan le noir (John Cleese) ne l’entend pas de cette oreille. Rien n’arrête la folie des «Monty Phyton» qui vont nous régaler à travers l’expédition d’une bande de bras-cassés près à tout pour atteindre le Valhalla (paradis viking). A bord de leur Drakkar, Erik et ses compagnons (Mickey Rooney en particulier) braveront mille dangers aussi improbables qu’inattendus car, comme dans toutes aventures monthy-pytonnesques qui se respectent, l’absurde côtoie l’humour et le fantastique dans un tourbillon de gags. Un voyage de Sinbad à la sauce viking, par Odin que c’est bon !!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
1 apprécie

Autres actions de RAF43 Erik le Viking