NO PAIN, NO BRAIN

Avis sur Fast & Furious 7

Avatar Diego290288
Critique publiée par le

On était curieux de voir comment Universal allait gérer la mort de Paul Walker, tête d'affiche de la franchise depuis 14 ans (putain ! 14 ans !) et force est de constater qu'à l'exception de 5 dernières minutes hommages gentiment émouvantes, ce 7ème opus est exactement ce qu'on attendait : un "no brainer" d'action de haute volée !

Ainsi, le studio continue de creuser le sillon amorcé par l'excellent 5ème opus d'une franchise qui s'est bonifiée avec le temps, chose quasiment inédite dans le paysage hollywoodien. Fast and Furious c'est à peu près tout ce qu'Expendables n'a jamais réussis à être et le cahier des charges est ici une nouvelle fois respecté : cascades a-b-u-s-é-e-s, bande son qui claque (ou qui sera une torture pour vos oreilles c'est selon) et célébration outrancière de la fast life sur fond de message crypto-rebelle et patriarcal hypocrite (ah les digressions de Vin Diesel sur "la famille"). Tout est une nouvelle fois pleinement assumé et du moment qu'on laisse son cerveau à l'entrée de la salle, on en prends plein les mirettes avec des morceaux de bravoures enchaînés à un rythme effréné et dont l'ambition force le respect. Citons pèle mêle, une course poursuite qui commence par un largage de véhicules depuis un bombardier et quelques mano à mano réjouissant comme un The Rock vs Le Transporteur qui fera plaisir à tous les bourrins qui se respectent.

On regrettera cependant que la présence du talentueux James Wan derrière la caméra n'apporte rien de notable, la mise en scène étant assez générique. De plus, le "script" (enfin le bout de papier qui....enfin, bref !) cède à la mode agaçante du techno thriller et nous gratifie d'une sous intrigue d'espionnage dont on a strictement rien à foutre ! C'est d'autant plus dommage que ces éléments occultent la véritable attraction du fil, à savoir la présence de Jason Tatane en bad guy et dont les apparitions improbables rappellent du coup celles de Chuck Norris dans le légendaire Invasion Usa. Idem pour la présence des énormes brutasses que sont Ronda Rousey et Tony Jaa qui sont clairement sous exploitées.Heureusement qu'il reste l'immense Kurt Russel et surtout Dwayne Johnson qui malgré un temps à l'écran assez limité nous gratifie de quelques scènes délicieusement over the top et de punchlines que n'auraient pas renié les vieux de la vieille ("j'vais te casser les doigts en six et te le carrer dans un endroit qui ne voit jamais le jour !" Un poète..) : un spin off sur ce badass tout droit échappé des années 90 ne serait pour une fois pas une mauvaise idée...

A l'arrivée, le cinquième épisode reste le meilleur de la série mais ce septième opus ne démérite pas car mine de rien, les blockbusters qui tiennent (presque) toutes leurs promesses sont devenus rares ! Les fans de la première heure et les amateurs d'actionner décomplexé en auront pour leur argent....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 138 fois
1 apprécie

Autres actions de Diego290288 Fast & Furious 7