Sylvain fait Dudrift

Avis sur Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar sAde_
Critique publiée par le

En voyant le nombre de critiques incalculables accablant ce film à base d'une étoile sur dix et en voyant que ce film est le deuxième film le moins bien noté de la série des Fast & Furious, je me devais d'écrire une critique sur ce film qui est selon moi, le meilleur de la série. Le meilleur ? Oui. Un excellent film ? Évidemment que non mais je trouve ce bashing généralisé un peu gratuit. Le but de cette critique n'est pas de sur vendre ce film, je vais moi-même critiquer de nombreux aspects de celui-ci que ce soit au travers de son écriture ou de sa réalisation. Le but va être avant tout, dans un premier temps de démontrer pourquoi il ne mérite pas d'être moins bien noté que les autres, et dans un deuxième temps de démontrer que ce film, malgré ses très nombreux défauts ne mérite pas un 1 ou un 2. En réalité ce bashing du film ne me surprend pas, comme dans toute société, sur senscritique il y a des mouvements de foule sur certaines œuvres qui vont être soit sous-notées soit sur-notées.

Commençons par le scénario, ses thématiques et son écriture. Le scénario en lui-même est extrêmement basique, il n'a rien d'innovant et manque cruellement de temps pour être mieux développé. Cela dit, ce commentaire est valable pour tous les Fast & Furious sans exception, mais celui-ci se démarque quand même du lot. Déjà, le personnage principal, malgré son accent horrible, est un personnage bien plus intéressant que Brian O'conner ne l'a jamais été. Le personnage de Brian a toujours été porté par l'histoire des films dans lesquelles il figure, mais à part ça, c'est une coquille vide. À l'occasion je ferais peut être une critique de tous les Fast & Furious où je m'exprimerais plus sur le sujet. Le personnage n'est pas non plus exceptionnel cependant son peu de relief reste toujours plus que celui de Brian. La thématique centrale de l'histoire du dépaysement, d'être un étranger, quelqu'un qui n'appartient pas est assez intéressante et plutôt bien gérée bien qu'elle n'innove en rien. Beaucoup de choses arrivent trop vite, il se lie d'amitié avec Twinkie trop facilement, il s'éprend de Neela trop facilement et le film tombe très souvent dans des poncifs liés au Japon qui viennent le tirer vers le bas comme l'inclusion des yakuzas, le sumo de 10 tonnes et j'en passe. Neela était un personnage extrêmement intéressant qui malheureusement à souffert d'un manque cruel de développement et je ne dis pas ça uniquement parce que j'ai été envoûté par la mâchoire de l'actrice, oh que non ! Tout comme le fait que Sean est meilleur que le personnage de Brian, le personnage de Neela est largement supérieur à celui de Mia qui a pour seul trait de personnalité qu'elle est la sœur de Dom et plus tard la femme de Brian. Elle est le premier personnage féminin intéressant de la série et qui n'est pas simplement un morceau de viande. J'apprécie d'ailleurs le fait que la romance entre elle et Sean n'intervient qu'à la fin du film. Et n'allez surtout pas me parler de Letty, certes elle était là avant et elle n'a jamais eu cette fonction de morceau de viande, mais plus caricatural que ce personnage en tant que "femme forte", tu meurs, c'est simple chaque fois que je la vois, j'ai l'impression de me revoir exactement le même rôle que Michelle Rodrigez campait dans le premier Resident Evil.
Parlons maintenant d'une vérité que tout le monde semble ignorer, volontairement ou pas. Bien qu'il y ait toujours cet intérêt pour les voitures dans les autres films, citez-moi un seul de la série qui est plus un film de course que celui-ci et le fait que ce soit du drift n'enlève en rien que ce film est un film centré principalement autour de faire la course, pourquoi faire la course?... Avec des moments de réflexion intéressants sur ce que les gens passionnés de ça ressentent. On est aux antipodes du flic qui infiltre un gang de voleurs de radio, de l'ex flic maintenant fugitif qui travaille pour la police pour effacer son casier et je passe toutes les suites qui ne sont guère mieux.
J'ajouterais que bien que celui-ci tombe aussi dans des délires de folie des grandeurs, c'est certainement le plus raisonnable de tous dans le traitement de son histoire et dans ses scènes d'action.

Les raisons pour lesquelles je pense que ce film est le meilleur de tous ne s'arrêtent pas là, mais la réalisation de Justin Lin y est en grande partie pour quelque chose. Ce réalisateur d'origine taïwanaise à su donner une identité à son film qui manque cruellement aux autres qui sont des blockbuster en somme assez classique. Alors attention, Lin n'est pas non plus Kurosawa ou Kubrick, mais de nombreux plans et séquences de ce film démontre une réelle esthétique contrairement à tout les autres qui se reposent uniquement sur l'incroyable de ses scènes d'actions. Cette volonté de bien faire de Lin nous offre de très beaux plans, sûrement les meilleurs de la saga mais aussi les pires scènes d'action de la saga, en grande partie dû au montage épiléptique. Après quelques recherches, il ne semble pas que le montage ait été géré par le réalisateur, il se peut donc que le problème vienne uniquement de post-production. Dans un premier temps, il est indéniable que le drift apporte une certaine esthétique manquante à des courses de rue classique, par exemple la première scène de drift en pleine nuit dans les montagnes est très agréable et accompagnée adéquatement par la musique, tout en venant sublimer et appuyer la discussion de Neela et Sean. Ce n'est pas non plus la seule scène marquante, il y a par exemple plusieurs plans-séquences, lui, qui me vient particulièrement en tête, est celui du club de Han. Ce plan-séquence n'a rien d'extraordinaire, mais je respecte l'effort du réalisateur plutôt que de faire 10 000 angles de caméra et laisser la postprod monter ça comme le monstre de Frankenstein. La plus belle scène est sans doute celle des piétons pendant la course-poursuite. Ce plan avait déjà été introduit par cette vue du toit pendant la discussion avec Han et il avait déjà une esthetique certaine mais voir la foule se disperser pour laisser passer ces voitures à pleine allure est sans nul doute le meilleur plan de toute la série, seul regret, il ne s'attarde pas assez dessus, j'aurais préféré une slow motion vue du dessus avant de directement partir sur la slow motion vu de l'interieur du véhicule mais encore une fois, ceci est du ressort de la post-prod et bien que la scène à beaucoup de cachet, elle est terriblement sous exploitée. J'aime beaucoup l'intention également avec le dézoom progressif de téléphone en téléphone qui fait aujourd'hui assez cliché en terme de réalisation, mais qui s'inscrit bien dans l'époque du film. Aussi quel plaisir d'enfin voir une scène où ils montent un véhicule similaire aux montages d'entraînements dans les Rocky et malheureusement bien trop absent des autres opus.

Je ne le fait pas souvent, mais je vais dédier une partie de cette critique à la bande originale du film et elle est à l'image du film, très mitigée. Certaines musiques sont sympathiques et s'inscrivent bien dans l'ambiance du film, d'autres sont à la limite de l'insupportable comme celle pendant la course-poursuite, je vous jure je n'en pouvais plus. La course-poursuite est d'ailleurs sans nul doute la pire scène du film, à cause de la musique, mais aussi comme expliqué précédemment à cause du montage. Le fait de vouloir montrer le visage de la personne qui conduit est tout à fait compréhensible seulement, les transitions de l'extérieur à l'intérieur du véhicule ne sont tout bonnement pas suffisamment espacées pour que ça soit agréable à regarder. La course finale par contre est une vraie réussite bien que les yakuzas l'aient accepté dans un premier temps est à peine crédible soyons franc.

En résumé on a donc un film en demi-teinte, pas aussi mauvais que certains l'entendraient, mais pas non plus un chef d'œuvre. Ce film a tout bonnement rien d'exceptionnel et l'histoire est simpliste et par moment cliché, cependant en presque tout points ce film surpasse les autres films de la saga fast & furious et nous délivre parmis les meilleurs personnages de la saga (Han, Sean et Neela.) Ce film aurait en réalité pu être un très bon film s'il était plus long avec un scénario plus poussé et développé, un montage mieux géré et une bande originale plus travaillée. Je pense honnêtement que ce réalisateur avait la vision pour en faire quelque chose si il avait participé à l'écriture du scénario, ultimement je dirais que Lin a fait ce qu'il a pu avec ce qu'il a été donné et nous as délivré un film tout à fait regardable, supérieur aux autres et par-dessus tout un film avec une réelle esthétique propre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 41 fois
1 apprécie

Autres actions de sAde_ Fast & Furious : Tokyo Drift