Critiques de Faute d'amour

Sergent_Pepper
8

La vie se vautre d’être vaincue, sans amour…

On connait désormais l’aptitude d'Andrey Zvyagintsev à dresser un portait à charge de sa Russie natale : après Helena et ses ambitions sociales, Léviathan et son pessimisme généralisé, Faute d’amour...

Lire la critique

il y a 5 ans

blacktide
7
blacktide

Ni le ciel, ni la terre, juste des Hommes

Il y a quelques mois s’achevait une œuvre qui, par son impact réflexif et émotionnel, marquera, à jamais je l’espère, les esprits tourmentés de ses spectateurs. Une œuvre qui transcende son simple...

Lire la critique

il y a 5 ans

Velvetman
9
Velvetman

Foule sentimentale

Une nouvelle fois, Andrei Zvyagintsev nous invite à scruter les méandres d’une Russie en ballotage, un pays qui perd son souffle à travers une déshumanisation carnassière. De ce postulat un peu...

Lire la critique

il y a 5 ans

voiron
8
voiron

Faute d'amour

Dans Faute d'amour, un couple en instance de divorce délaisse son fils. Boris et Genia n’ont plus rien d’autre en commun qu’un appartement, qu’ils cherchent à vendre pour retrouver chacun de leur...

Lire la critique

il y a 5 ans

Cultural_Mind
8

Impensés russes

Après une ouverture immortalisant la nature moscovite en plans larges, Andrey Zvyagintsev installe sa caméra au coeur d'un appartement sans joie, mis sur le marché par un couple séparé et véhément...

Lire la critique

il y a 4 ans

takeshi29
8
takeshi29

Andreï , y'a presque Faute de vanité là

Suite et fin (pour ce soir) des réalisateurs bobos qui envoient des coups de couteau dans le cerveau. Débarrassons-nous au préalable d'un détail : Andreï Zviaguintsev est un génie, digne héritier...

Lire la critique

il y a 5 ans

cesarsanchez
5
cesarsanchez

Faute de subtilité

On pourra louer autant qu'on veut la splendeur visuelle de Loveless, il n'en demeure pas moins que le réalisateur aurait pu faire preuve d'un peu plus de subtilité. Pour dénoncer l'individualisme...

Lire la critique

il y a 5 ans

Fritz_Langueur
10

Dieu et diable dans le même sac !

Jamais un film n'aura porté aussi bien son titre français. "Faute d'amour" expression à double sens qui désigne le manque, ou bien l'erreur. Et c'est bien de cela dont il est question tout au long du...

Lire la critique

il y a 5 ans

Nonore
8
Nonore

Aller et retour.

De belles séquences cinématographiques filment des personnages en train de courir. Cours, cours, cours ! Sorte de « Va, cours, vole et nous venge ». Ils le font presque tous et...

Lire la critique

il y a 5 ans

AnneSchneider
9

Message d'amour perdu

Andreï Zviaguintsev est un cinéaste du déchirement. Depuis "Le Retour" (2003), où un père et ses deux fils affrontaient des retrouvailles impossibles, jusqu'à "Faute d'amour" (2017), où un couple qui...

Lire la critique

il y a 5 ans