Prix du Jury lors du 51ème Festival de Cannes

Avis sur Festen

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Premier long-métrage labélisé "Dogme95" (mouvement cinématographique lancé en 1995 par des réalisateurs danois, en réaction aux superproductions anglo-saxonnes et à l'utilisation abusive d'artifices).
Thomas Vinterberg n'en est pas à son premier film, c'est pourtant Festen (1998) qui va le révéler au grand public (et aux professionnels). Le film marque les esprits, frappe par son originalité, tant au niveau des cadrages (très brutes, très frontaux) que par son scénario (d'un réalisme saisissant). La direction d'acteur est sans faille, tout comme la mise en scène qui confère une spécificité qui lui est propre. Le film de Thomas Vinterberg nous plonge en plein cœur d'une fête de famille, à l'occasion des soixante ans du chef de famille. Dans une luxueuse propriété, toute la famille est réunie et c'est lors du dîner que l'aîné va lors de son discours, révéler de lourds secrets concernant le patriarche. Malaise dans la salle, l'émotion est palpable, l'énervement est à son comble, la honte et la gêne aussi, comment s'en dépêtrer d'autant plus que le spectateur est pris au piège et doit assister (tout en étant estomaquer) à tout ce déballage familial. Véritable règlement de compte sans aucun tabou, le fils prend à partie son père devant toute l'assemblée, entre la gêne et le « rire jaune », Thomas Vinterberg nous bluffe littéralement, tout comme la prestation de Ulrich Thomsen qui ne nous laisse pas de marbre. Nominé à cinq reprises lors du 51ème Festival de Cannes 1998 (dont la Palme d'Or), le film fut récompensé du Prix du Jury.

http://bit.ly/CinephileNostalGeekhttp://twitter.com/B_Renger

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 342 fois
2 apprécient

RENGER a ajouté ce film à 2 listes Festen

  • Films
    Cover Ma VHSthèque

    Ma VHSthèque

    La VHS et moi, c'est une longue histoire d'amour. La preuve, je l'ai ̷d̷a̷n̷s̷ ̷l̷a̷ ̷p̷e̷a̷u̷ sur la peau : https://www....

  • Sondage Films
    Cover Les films à ne pas voir en famille

    Les films à ne pas voir en famille

    Avec : Festen, A Serbian Film, Ken Park, Irréversible,

Autres actions de RENGER Festen