Affiche Fortress

Critiques de Fortress

Film de (1992)

SF et film de prison ???

Entre film de prison et de SF, "Fortress" risque de déstabiliser les amateurs de l'un ou l'autre genre, cependant il faut bien dire que l'ambiance fait froid dans le dos. Entre futur où les naissances sont ultra-règlementées, dispositifs de contrôle intestinaux et gardes sans merci, quelques idées sont intéressantes, d'autant plus que l'évasion de la dernière partie est sans temps mort. Quant... Lire l'avis à propos de Fortress

Avatar Redzing
6
Redzing ·

Critique de Fortress par Barlbatrouk

Ce qu'il y a de bien avec Stuart Gordon, c'est qu'il est impossible de prévoir à l'avance si le film plaira ou non. Il est capable de pondre une série B très honnête comme un film très nul. Parfois son coté nanard m'emporte dans les plus hautes sphères (Re-Animator, From Beyond) et d'autres fois c'est franchement l'inverse (Dagon). Pour Fortress ça penche plutôt vers l'inverse... Lire la critique de Fortress

Avatar Barlbatrouk
2
Barlbatrouk ·

Critique de Fortress par TylerD99

Dire que c'était un de mes films préférés quand j'étais petit. Je l'ai revu il y a quelques temps, le scénario est d'une telle banalité, c'est du vu, déjà vu. L'histoire se passe dans le futur, ou pour éviter le surpeuplement, les couples n'ont droit qu'à un seul enfant. Après la mort de leur premier enfant, John Brennick et sa femme font un deuxième enfant. Ils sont arrêtés et envoyés dans... Lire l'avis à propos de Fortress

Avatar TylerD99
5
TylerD99 ·

Critique de Fortress par zardoz6704

Dans un futur indéterminé, l'avortement est interdit mais les femmes ne peuvent avoir plus d'un enfant. John Brennick et sa femme Loryn ont perdu le leur en bas âge et tentent, contre la loi, d'en avoir un deuxième. Ils se font prendre alors qu'ils tentent de passer la frontière. John est envoyé dans la Fortress, une prison de haute sécurité tenue par la corporation Men Tel. On lui fourre une... Lire l'avis à propos de Fortress

Avatar zardoz6704
6
zardoz6704 ·

Le regard de Christophe.

Dans un futur plus lointain que probable, les USA deviennent communistes est adopte "la politique de l'enfant unique". John Brennick (Christophe Lambert) se retrouve dans une super zonzon pour avoir fécondé sa femme de manière illégale et essaie de sans échapper. Voila pour le pitch. J'adore Christophe Lambert, son jeux, sa prestance et surtout son regard. La scène ou notre Christophe sort du... Lire la critique de Fortress

Avatar Heikka
5
Heikka ·

"C'était pas une gastro..."

Dans le futur surpeuplé de 2017, les couples n'ont légalement droit qu'à un seul enfant et les prisons sont devenues de gigantesques bagnes électroniques privés. La Forteresse est un de ces pénitenciers futuristes, régie par la puissante Men-Tel Corporation et dirigée par le cruel directeur (Edgar ?) Poe et l'omnipotente I.A. Z10. Pour avoir une deuxième grossesse après un premier enfant... Lire l'avis à propos de Fortress

Avatar LynxBleu
4
LynxBleu ·

Intestinez John Brennick!

Il manque beaucoup de beaucoup de choses à Fortress pour en faire un bon film, mais je ne peut m'empêcher de ressentir une certaine affection pour ce genre d'univers graphique propre aux films d'anticipation du début des années 90. La prestation plus que correct de Christophe Lambert se fond dans le moule du film, et l'on passe un moment convenable. Pourquoi pas. Lire la critique de Fortress

Avatar monDmonium
6
monDmonium ·

Non, M. Lambert, on ne vous laissera pas vous reproduire!!!!

[RIP Stuart Gordon] Le décès du réalisateur est l'occasion pour moi de combler les derniers trous notables qu'il me reste dans sa filmographie. Si Gordon s'est souvent illustré avec ses adaptations lovecraftiennes, sa production SF, dont ce "Fortress" constitue l'item le plus abouti, demeure par contre pour le moins anecdotique. Ici donc, un Lambert au jeu lunaire (qui se... Lire la critique de Fortress

1 6
Avatar Tibulle85
6
Tibulle85 ·

Un vestige de l’époque bénie des vidéoclubs

Fortress est un vestige de l’époque bénie où les vidéoclubs étaient des sanctuaires de la cinéphilie qui illuminaient nos tristes existences grâce à la chaleureuse ambiance qui y régnait. L’importance du marché de la vidéo permettait alors à de petites boîtes de production de nous proposer des séries B qui se rentabilisaient et dégageaient même des bénéfices grâce à nos magnétoscopes. Même si... Lire l'avis à propos de Fortress

1
Avatar MAD-WILL
7
MAD-WILL ·

Critique de Fortress par Caine78

Dur, dur d'être Christophe Lambert. Même quand notre Totof national joue dans un film au scénario a priori pas mal (tous les couples ayant plus d'un enfant sont emprisonnés), le résultat est navrant. Car il est peu dire que cette belle idée de SF n'est absolument pas exploitée, la faute à un scénario bidon comme c'est pas permis et à un budget parfois proche du risible. Personnellement, à... Lire l'avis à propos de Fortress

1
Avatar Caine78
1
Caine78 ·