Pour la critique qui suit, je ne prétends à aucune objectivité (d'ailleurs, pour aucune de mes critiques!...) mais voilà : Fortress, c'est un moment incontournable de mon enfance de cinéphile en devenir, c'est un éveil à la SF, à la baston, au gore et tout le toutim.
Pour un enfant de mon âge, à l'époque où le film est sorti, il y avait tout pour être heureux dans ce scénario qui essaye de combiner de la SF total kamok à Orwell-Huxley en passant par du bourre-pif, des mutants tueurs, des machines avec des lasers et des gros camions.
Revu aujourd'hui, je me régale encore des répliques à trois balles qui font mouche à tout les coups ("it's like TNT on PMS!"), de la mise en scène imparable, du foisonnement d'idées et de tous ces acteurs vachement bien. A ce propos, de Kurtwood Smith à Tom Towles et à Clifton Collins, en passant par l'inévitable Jeffrey Combs, tous ont des gueules inoubliables qui figent pour toujours les personnages dans votre inconscient - un cinéma de gueules en plus d'un cinéma de genre, donc, quelque chose que l'on ne voit presque plus de nos jours.
Ajoutez à cela des effets spéciaux qui tiennent encore bien la route, des tas d'idées geek qui sont toutes vraiment géniales, même aujourd'hui (le camion qui pense, l'intestinateur, les zombies tueurs, les lasers comme barreaux de prison, le maton robotisé qui lit vos rêves et vous sanctionne quand ils ne sont pas conformes, etc), et le film à de quoi vous garder en haleine pendant toute sa modeste durée. L'absence de prétention du parti-pris global, l'absence de longueurs, ou plutôt le rythme consistant et nerveux du film, sont les deux atouts qui finissent de parfaire ce film qui ravira tout le monde, sauf peut-être les détracteurs en bloc de Christophe Lambert, qui semblent pousser comme des champignons ces temps-ci (merci les guignols, merci la pensée unique).
Allez, à vos écrans, ce film sent bon.
fabulousrice
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Chefs d'œuvres méconnus, ou films injustement méprisés et Les meilleurs films de 1992

Le 31 août 2011

9 j'aime

1 commentaire

Fortress
Noa
7
Fortress

Aaaah Fortress quelle daube.

Huhu. C'est trop nul. Mais j'ai cramé la VHS. Donc voilà, vous allez finir par vous dire que j'ai un soucis avec Lambert. Je mets encore une fois une bonne note à un des films que tout le monde a...

Lire la critique

il y a 11 ans

18 j'aime

13

Fortress
fabulousrice
8
Fortress

Super SF des nineties

Pour la critique qui suit, je ne prétends à aucune objectivité (d'ailleurs, pour aucune de mes critiques!...) mais voilà : Fortress, c'est un moment incontournable de mon enfance de cinéphile en...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

1

Fortress
Momodjah
3
Fortress

Critique de Fortress par Momodjah

« Il est tout pourri, mon film »

Lire la critique

il y a 12 ans

4 j'aime

Avé, César !
fabulousrice
4

Et tu Brute

Revisitant le monde des studios Hollywoodiens des années 50 qu'ils avaient peint dans Barton Fink, les frères Coen racontent avec Hail, Cesar l'histoire d'un producteur et patron de studio un peu...

Lire la critique

il y a 6 ans

20 j'aime

Swiss Army Man
fabulousrice
9

Homme à tout faire

Hank et Manny sont naufragés. Perdus, abandonnés, sans grand espoir de survie, ils vont rapidement devenir amis et nouer des liens qui les aideront dans cette épreuve. Détail important : Manny...

Lire la critique

il y a 6 ans

13 j'aime

3

BoJack Horseman
fabulousrice
1

Horseshit

Le niveau zéro c'est créer en se croyant génial, sans aucune distance avec ce que l'on crée. J'ai eu cette impression des auteurs de la série en regardant B.H., tant la nullité extrême du scénario,...

Lire la critique

il y a 6 ans

13 j'aime

18