Affiche Frankenweenie

Critiques de Frankenweenie

Long-métrage d'animation de (2012)

Burton fait du Burton

Frankenweenie démarre donc (et probablement) par une autobiographie. On peut déceler dans cette première séquence un passage de l'enfance de Tim Burton qui est décris comme un jeune homme solitaire passionné de cinéma et plus spécifiquement de films de monstres géants. Puis le film se déroule et s'avère être une succession de clin d'oeils et d'allusions au genre qu'il affectionne. On retrouvera... Lire l'avis à propos de Frankenweenie

2
Avatar Rano84
7
Rano84 ·

Auto-Tim

Insipide depuis Big Fish, Tim Burton accouche enfin d'un bon film, fait devenu suffisamment rare pour être souligné. Alors non, Frankenweenie n'est pas un chef d'oeuvre, loin s'en faut, mais il présente déjà l'avantage de se débarrasser de Johnny Depp, ancienne icône rebello-burtonienne reconvertie dans la publicité pour une attraction de Disneyland. On peut trouver tout un tas de défauts à ce... Lire la critique de Frankenweenie

2
Avatar Boobrito
6
Boobrito ·

Tim Burton is back

Il était l'un de mes réalisateurs préférés à 15 ans, il m'a beaucoup déçu lors des années 2000 et ces dernières productions ne m'inspiraient tellement rien que j'avais décidé de ne pas m'y attarder. Mais cette fois-ci je le sentais bien! Je parle bien entendu de Tim Burton qui débarque pour la deuxième fois sur nos écrans en 2012 avec l'auto-remake d'un court-métrage qu'il avait réalisé en 1984:... Lire la critique de Frankenweenie

2
Avatar Moorhuhn
7
Moorhuhn ·

Critique de Frankenweenie par Bjorn

Comme d'habitude, nombreux sont ceux qui vont dire que ca ne vaut pas les Burton "d'avant", que vraiment, c'est plus pareil. Comme d'habitude, nombreux sont ceux qui vont dire que Burton, vraiment, il ne se renouvelle pas. Comme d'habitude, nombreux sont ceux qui vont dire qu'on veut qu'il essaie autre chose, que son univers on le connait, que c'est du déjà vu. Et sur le fond, ces gens n'auront... Lire l'avis à propos de Frankenweenie

2
Avatar Bjorn
8
Bjorn ·

Night of the living dead pets.

Remake d'un court-métrage du même Tim Burton, Frankenweenie m'a enfin réconcilié avec son réalisateur, que je pensais être perdu depuis des années, et signe un de ses films les plus personnels. Bien que l'intrigue soit sensiblement la même, elle a été cependant rallongée pour laisser encore plus les rêves de Burton s'exprimer : ainsi, on peut y voir du Gremlins, du Dracula avec Christopher... Lire la critique de Frankenweenie

2
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·

Un Requiem pour les Horreurs passées.

Oui, réaliser cela était le but principal de Maître Burton en créant cette oeuvre. En effet, là où c'étaient les jeux d'acteurs et la façon dont ce fut filmé qui rappelaient les films d'épouvante des temps jadis, c'est ici le stop motion qui se chargera de porter le souvenir de cette masse grouillante et en putréfaction qui faisait uriner nos aïeux sur leurs canapés et fauteuils. Ainsi, à... Lire la critique de Frankenweenie

2
Avatar Kronthal
9
Kronthal ·

Critique de Frankenweenie par FlolDuf

C'est bien simple : Burton réussit là selon moi son plus beau film depuis "Ed Wood". D'ailleurs est-ce tant un hasard que cela, que ce sursaut arrive lorsque Burton retrouve les comédiens fétiches de sa 1ère partie de carrière (Winona Ryder, Catherine O'Hara, Martin Short) ? Car on a là à la fois film autobiographique, un film sur l'amour du cinéma, sur la filiation, sur l'obscurantisme religieux.... Lire l'avis à propos de Frankenweenie

2
Avatar FlolDuf
8
FlolDuf ·

"Il" est revenu.

N'ayant pas vu le moyen métrage de 1984, je partais avec un oeil neuf sur ce nouveau Tim Burton. Un oeil méfiant également, nul besoin d'en préciser les raisons pour qui a suivi l'actualité du monsieur ces dernières années. Voyons ce qu'il en retourne. Dès le début du film, une chose frappe : le design est familier, il nous ramène droit à l'époque qui nous a fait tant rêver, ou cauchemarder.... Lire la critique de Frankenweenie

2
Avatar champi
8
champi ·

Enfin !

Après Charlie et la chocolaterie que je n'avais pas aimé, et Dark Shadows qui m'a profondément déçu, je dois avouer que j'allais pas avec grand enthousiasme vers ce Frankenweenie. Pourtant, n'ayant pas vu la bande annonce, c'est avec surprise que je découvre les premières minutes, et que je me plonge rapidement dans l'univers sympathique mais glauque du jeune Victor. Les références à... Lire la critique de Frankenweenie

2
Avatar Atilawaloo
7
Atilawaloo ·

Burtonweenie

Comme on pouvait l'imaginer, le film suit l’œuvre parut en 1982 alors que Burton travaillait chez Disney. Il s'agissait à l'époque d'un court métrage en noir et blanc avec des comédiens professionnels parmi lesquels Shelley Duval et Daniel Stern jouaient le rôle des parents de Barrett Oliver, Victor dans le film et le cinéaste Paul Bartel dans le rôle de son professeur. A l'époque, Tim... Lire l'avis à propos de Frankenweenie

2
Avatar Baron G.
6
Baron G. ·