«Ils nous lâcheront pas...»

Avis sur Galveston

Avatar William_L
Critique publiée par le

Galveston est un film de Mélanie Laurent qui signe ici son premier film réalisé et tourné aux Etat-Unis avec des acteurs américains. On retrouve Ben Foster (Du Sang et des Larmes, Hostiles), Elle Fanning (Maléfique, Mary Shelley). On peut également voir Robert Aramayo, Lili Reinhart ou encore Beau Bridges !

  1. Les temps sont durs pour Roy, petit gangster de la Nouvelle-Orléans. La maladie le ronge. Son boss lui tend un guet-apens auquel il échappe de justesse. Une seule issue : la fuite, en compagnie de Rocky, une jeune prostituée. Deux êtres que la vie n’a pas épargnés. En cavale vers la ville de Galveston, ils n’ont plus rien à perdre…

Galveston est tout d’abord l’adaptation du roman du même nom de Nic Pizzolatto que l’on connaît pour être le scénariste de True Detective. Nous allons donc être plongé assez rapidement dans le vif du sujet avec le personnage de Ben Foster, homme assez cabossé qui est déjà très fort de caractère et on sent qu’il va être très particulier.
De l’autre côté nous avons le personnage d’Elle Fanning qui va être un peu plus attendrissant et sembler plus fragile que Ben Foster. On peut donc envisager une relation entre les deux personnages très différents qui va être tumultueuse et qui va apporter de l'intérêt à l’histoire.

Mais le point commun entre ces deux personnages c’est le fait qu’ils ont tous les deux un passé qui pèse sur leurs épaules et ils sont tous les deux à vifs. Prêt à s’enflammer pour tout, on va avoir le droit à des scènes très très fortes en émotions où le jeu est fait avec les tripes. Je pense surtout à Elle Fanning et ses moments de “Craquage” vraiment intéressants. Ben Foster quant à lui, va aussi livrer des performances très viscérales par moment. On arrive à sentir des émotions et les partager à certains moments du récit ce qui fait du spectateur un véritable témoin de ce film.

Très détaillé, Galveston joue sur beaucoup de petites touches discrètes, les panneaux, les habits, les petites phrases en second plan, tout peut jouer directement ou indirectement un rôle dans ce film et il est très plaisant de voir que l’on peut pousser le cadre à être très précis. Très peu de choses sont laissées au hasard et ça se ressent. Pas d’approximation.

Mais ce qui peut aussi être un risque dans ce genre de film policier, c’est la prévisibilité des actes ! Et là ça va on s’en sort plutôt pas mal, en effet du fait que les personnages soient à bout de nerfs, cela réduit la logique des actes et ne font pas toujours ce qu’on attendrait d’eux dans les situations présentées. Bien sur il y a encore quelques petites choses qui sont prévisibles mais c’est normal et c’est loin d’être une fatalité. Au contraire, cela évite une frustration en se disant que le personnage est juste débile. Tout est astucieux et c’est bien fait !

Enfin la photographie et parfois très intéressante et offre une belle poésie. Des plans au bord de mer sont très intéressant et font parfois même effet “archives personnelles”. Les prises de vue en pleine ville sont aussi très révélatrices des détails aussi qui sont pleins de sens.

Galveston est donc un très bon film que j’ai apprécié regarder, entre les personnages, les dialogues et les performances sont bonnes et ne proposent pas de fausses notes. L’ensemble reste plausible et fort au niveau des émotions. Tout l’ensemble est réussi et m’a convaincu de bout en bout alors je met un bon 7 !

Pour voir la place qui est réservée dans mon classement des films 2018, rendez-vous ici!
https://www.senscritique.com/liste/Classement_des_films_de_2018_Liste_Commentee/1956860

William_L, le routier qui s'arrête au motel du coin

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 56 fois
1 apprécie

William_L a ajouté ce film à 1 liste Galveston

Autres actions de William_L Galveston