👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Si le deuxième film de Doug Liman fait immanquablement penser à Pulp Fiction, il est avant tout une synthèse de tout ce qui faisait le fun du cinéma indé 90's. Tout en rendant une copie au style très personnel, le réalisateur de Swingers convoque pêle-même Tarantino, Boyle, Avary, Gilliam, Ritchie et consorts pour un exercice de style particulièrement affuté et agréable à suivre, à défaut de virtuosité.

Film choral plus que film à sketches, Go se déroule en trois temps aussi soignés les uns que les autres. Même si la structure narrative en vases communicants peut paraître éculée aujourd'hui, elle a rarement donné un résultat aussi drôle et maîtrisé. Liman et son monteur ont pris soin de maintenir la spontanéité et l'énergie au maximum tout au long du film, et de compenser les baisses de rythme par une verve comique délectable, comme lors de cette scène de dîner impayable avec William Fichtner.

L'écriture aurait pu bénéficier d'un poil plus de finesse, notamment dans son chapitre névadain, déjanté mais convenu, mais force est de constater qu'une fois le tempo du film dans la peau, on reste bloqué jusqu'à la fin avec le sourire aux lèvres. La bande son, certes un chouïa trop présente, ajoute néanmoins un paquet de charme à Go en lui donnant encore plus de peps et en accentuant la sensation de regarder un feel good movie, ce qui n'est pas un mince exploit pour un film qui fait la part belle aux psychotropes et aux situations macabres.

magyalmar
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films de 1999, Quelques perles méconnues ou sous-estimées (moins de 500 notes sur SC) et Blu-Ray-thèque / Films

il y a 4 ans

5 j'aime

1 commentaire

Go
magyalmar
7
Go

Les années 90 : La compil'

Si le deuxième film de Doug Liman fait immanquablement penser à Pulp Fiction, il est avant tout une synthèse de tout ce qui faisait le fun du cinéma indé 90's. Tout en rendant une copie au style très...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

1

Go
bill_baroud
8
Go

Critique de Go par bill_baroud

Très bonne surprise ciné à l'époque. J'hésitais à le revoir en me disant qu'il avait peut être mal vieilli. Et bien non il est toujours aussi bon! Un mélange de skins, d'arnaques, crimes et...

Lire la critique

il y a 11 ans

4 j'aime

Go
buckwell
7
Go

Critique de Go par buckwell

j'avais presque oublié ce film... paie pas de mine, mais qu'il est bon ! du bon gros son, du 100km/h tout du long... le genre de film où te prends pas la tête, t'apprécies juste de suivre 3 histoires...

Lire la critique

il y a 11 ans

3 j'aime

L'Argent
magyalmar
1
L'Argent

Compte dormant

Sans doute fatigué de pondre des drames chiants pour neurasthéniques masochistes, Robert Bresson s'est surpassé afin de nous offrir son ultime chef d'oeuvre, une parabole de science-fiction sous...

Lire la critique

il y a 4 ans

22 j'aime

3

Le Guerrier silencieux - Valhalla Rising
magyalmar
1

Alors c'est ça l'enfer

Refn est un sacré déconneur. Le défi de départ était excitant : écrire un scénario en 5 minutes. Malheureusement Nicolas dut se rendre à l'évidence. Ecrire plus de deux pages en 5 minutes c'est pas...

Lire la critique

il y a 8 ans

19 j'aime

1

Les Désaxés
magyalmar
5

Huston, le monde Huston

Honnêtement, je pense qu'Arthur Miller aurait pu broder une merveille de scénario en se contentant de la dernière scène dans le désert du Nevada, où tout est dit. Après tout, un bon exemple vaut...

Lire la critique

il y a 6 ans

16 j'aime

2