Dernier espoir de l'humanité ...

Avis sur Godzilla : La Ville à l'aube du combat

Avatar Skvader Helvester
Critique publiée par le

Nous suivons donc toujours Haruo, suite a l'échec de l’assaut du premier film son équipe et lui sont en perdition, aidé par un peuple local, il découvre qu'il y a peut être une chance de tuer Godzilla, une chance qui les emmèneront a retrouver une relique salvatrice.

Gojira: Kessen Kidō Zōshoku Toshi affirme sa narration en prenant le temps de détailler son univers ainsi que ses acteurs, des éléments utiles qui mettront enfin la lumière sur les ambitions et idéaux de certains membres de la coalition humanoïde, toutefois on pourrait aisément reprocher au film de pas trop développer ces protagonistes principaux laissant toujours un flou ambiant autour d'eux, élément que l'ont pourrait justifier pas l'urgence des situations parfois totalement désespérées, ou les choix de nos personnages sont parfois lourd de conséquence

D'un point de vue technique Polygon Pictures nous offre la quintessence de leur savoir faire, le tout dans une pâte inimitable qui plairai autant quelle déplaira. Personnellement je suis plutôt client étant déjà un habitué de leur production (Ajin, Knights of Sidonia). Même chose pour la bande son plutôt de bonne facture avec toujours quelque composition faisant échos aux œuvres antérieur, le tout judicieusement bien orchestré a l'action. Nous gratifiant de magnifiques environnements dangereusement luxuriants avec toujours un Godzilla aussi puisant qu'implacable où sa grâce dévastatrice na d’égale que sa beauté mortelle, y a pas a dire, son esthétique est ce qu'il y' a de plus réussi dans cette trilogie.

Si ont a un minimum d'intellection a l'univers Godzilla et du Kaiju en général, pas mal d’éléments scénaristiques vous paraîtrons aussi clair que de l'eau de roche, tant au niveau des monstres que les races humanoïdes qui gravitent ou graviteront autour des personnages. Il n'y a pas trop d'ébahissement mais ça ne gâche en rien le visionnage.

Ce deuxième épisode suit de très près le sillons que le premier film avait déjà balisé, une humanité en perdition où tout s'écroule devant elle, où toute certitude est vaine où chaque action se solde par une inexorable déconvenue cruelle et pourtant si prévisible, mais ont reste les yeux scotché devant l’écran en espérant avoir tort.

Comme toujours la suite vend du fantasme en barre et s'annonce être un magnifique déchaînement seigneurial !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 250 fois
1 apprécie

Skvader Helvester a ajouté ce film d'animation à 1 liste Godzilla : La Ville à l'aube du combat

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films sur Godzilla

    Les meilleurs films sur Godzilla

    Avec : Invasion Planète X, Godzilla contre Mecanik Monster, Les Monstres du continent perdu, Ghidra, le monstre à 3 têtes,

Autres actions de Skvader Helvester Godzilla : La Ville à l'aube du combat