Affiche Goyokin, l'or du Shogun

Critiques de Goyokin, l'or du Shogun

Film de (1969)

  • 1
  • 2

Critique de Goyokin, l'or du Shogun par limma

Un grand coup de cœur, pour ce film sorti deux années après Rébellion de Masaki Kobayashi, qui déjà plaçait Toshirō Mifune dans un rejet des conventions, Goyokin, l’or du shogun , bénéficie lui aussi, d'une ambiance particulière et assez sombre. Tout concoure d'ailleurs à cette désespérance, dès l'introduction... Lire l'avis à propos de Goyokin, l'or du Shogun

15 15
Avatar limma
9
limma ·

Critique de Goyokin, l'or du Shogun par Kalopani

Grand classique du chanbara, "Goyokin, l’or du Shogun" est sans doute l'œuvre la plus populaire de Hideo Gosha. Et il est vrai que ce film reflète très bien le travail de modernisation entreprit par le cinéaste pour un genre remit au goût du jour quelques années auparavant par des Kurosawa ou des Kobayashi. On retrouve ainsi sa volonté de démythifier la figure iconique du samouraï en ce montrant... Lire la critique de Goyokin, l'or du Shogun

26 3
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Du sang sur la neige

Hideo Gosha avait entamé mon initiation des films de samurai il y a fort longtemps par Goyokin, l'Or du Shogun. Ma culture du genre étant désormais bien plus étoffée, je me devais de le revoir pour le situer parmi mes découvertes plus récentes. Le plaisir fut encore plus grand à observer Tatsuya Nakadai dans son apparence la plus charismatique qui soit : celle de son chef d'oeuvre Harakiri. Ce... Lire la critique de Goyokin, l'or du Shogun

23 26
Avatar Taurusel
9
Taurusel ·

Goyokin, l'Argent du Chambara

Suite au massacre d'un village de pécheurs, le samouraï Magobei décide de quitter le clan des Sabaï. Trois ans plus tard, devenu rônin, il apprend que le chef du clan cherche à récidiver, il va alors tout faire pour l'en empêcher, épaulé par des alliés rencontrés sur sa route. De beaux plans, des tons clairs (passage du sable, à la neige, à la mer), une bande-son discrète mais efficace, et... Lire l'avis à propos de Goyokin, l'or du Shogun

16
Avatar Gobineau
7
Gobineau ·

Impitoyable

Magnifique chambara,visuellement sublime( la photographie est à tomber et la mise en scène incroyablement ample et ambitieuse).Mais c'est surtout pour son côté crépusculaire que son film marque les esprits,tant le cinéaste semble avoir un regard désabusé,voire pessimiste sur son oeuvre.Ici les rapports humains sont d'une grande noirceur et le statut(et l'aura) de samouraï y est mis à mal: code... Lire l'avis à propos de Goyokin, l'or du Shogun

5
Avatar Noremac
9
Noremac ·

Critique de Goyokin, l'or du Shogun par BaNDiNi

Un chambara crépusculaire imposant, monumental. L'histoire d'un samouraï qui va rejeter son maître coupable d'actes odieux et qui va porter sur lui la culpabilité pendant des années. Ce samouraï trouvera la rédemption lors d'un impressionnant final. Un excellent scénario, des acteurs fabuleux, une réalisation et un scope à tomber par terre. Tout au long du film, le réalisateur s'amuse avec la... Lire la critique de Goyokin, l'or du Shogun

6
Avatar BaNDiNi
9
BaNDiNi ·

De neige et de sang

Mon deuxième film avec des Samouraïs capables de fendre l'air en deux temps trois mouvements ! La mise en scène est ce qu'il y a de plus jouissif dans le film. Les plans sont à la fois pensés par rapport à l'action et travaillé dans un sens esthétique ; ainsi, c'est beau et on y voit tout ce qu'il faut. Si le découpage m'a séduit, le montage m'a tout de même un peu déçu : une tendance... Lire la critique de Goyokin, l'or du Shogun

4
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Entre le noir de la nuit et le blanc de la neige

Dans Goyokin il y a le noir absolu de la nuit et le blanc nacré de la neige. Entre les deux évoluent des personnages qui n'ont d'autres choix que d'avancer, eux qui ne sont pas fait d'absolu, mais qui y tendent. Il n'y a pas vraiment de coupable à cette tragique situation, plutôt une époque qui force ceux y vivent à aller au delà de la morale, ils n'ont pas le choix. Car Goyokin, c'est du... Lire la critique de Goyokin, l'or du Shogun

1
Avatar Bob-Nimbus
8
Bob-Nimbus ·

Western japonais

Après mon petit congé, je reprends donc le cinéma regonflé à bloc et Goyokin est une bonne occasion pour s'y remettre. Doté d'une excellente réputation et d'un cinéaste qui ne l'est pas moins, Hideo Gosha, ce film est au chambarra ce que Keoma ou Pale Rider est au western. Honnêtement, j'ai quand même plus d'affinités avec le genre du western que celui du chambarra. Il est vrai toutefois que... Lire l'avis à propos de Goyokin, l'or du Shogun

3
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Critique de Goyokin, l'or du Shogun par AMCHI

Goyokin est vraiment le pendant du western spaghetti à la façon film de sabre, les Japonais ont réalisé de superbes films dans ce genre et Goyokin est un excellent exemple. Héros tourmenté maniant le sabre avec dextérité, une histoire assez sombre et quelques scènes marquantes comme ses affrontements dans la neige. Pour les passionnés du genre Goyokin est à découvrir d'urgence. Lire la critique de Goyokin, l'or du Shogun

1
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·
  • 1
  • 2