Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche Grave

Grave

(2017)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 180
  2. 213
  3. 410
  4. 741
  5. 1249
  6. 2762
  7. 5507
  8. 5648
  9. 2561
  10. 839
  • 20K
  • 2.7K
  • 8.3K

Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur ainée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la...

Casting : acteurs principauxGrave

Casting complet du film Grave
Match des critiques
les meilleurs avis
Grave
VS
Steak barbare

On ne s’appelle pas Justine pour rien, surtout quand on est l’héroïne d’un film aux allures de récit d’initiation et d’apprentissage. Sade d’ailleurs n’aurait certainement pas renié celui-ci, tordu et piquant, fait de chair (beaucoup), de sexe (un peu) et de sang (pas mal). Justine donc, jeune étudiante en première année d’école vétérinaire qui, entre cours pratiques et bizutage gratiné, va découvrir soudain son véritable moi quand elle se verra obligée d’avaler un rein de lapin cru. Pas...

42 4
Sang pour sang

Les premières vibrations, cette sensation de tentation qui émane du corps dont l’esprit n’arrive plus à garder le contrôle de ses pensées. La consommation de la chair et son lien étroit avec le sexe, l’humanité face à sa propre animalité : ces femmes libres de dévorer la vie à pleine dent. Le sujet est intéressant en soi, même si la mise en forme l’est un peu moins, et même si les thèmes peuvent paraitre un peu éculés, notamment dû à une surenchère de symboliques où la subtilité s’avérera... Lire la critique de Grave

100 5
Critiques : avis d'internautes (416)
Grave
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Justine ou les malheurs de l'aversion

"Tu me trouves bizarre, comme fille ?" Se faire remarquer ou rentrer dans le rang. Voilà qui semble être la préoccupation principale de Justine, illustrée dès la scène d'ouverture du film. Elle se fait remarquer en ne prenant pas de "protéines", mais quand, par malheur, un bout de viande indéfinissable se retrouve caché dans sa purée, elle ne veut pas que sa mère aille se plaindre. Drôle de... Lire l'avis à propos de Grave

73 2
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·
Si je t'attrape je te mords

Se mettre devant un film de la trempe de Grave réclame comme une sorte d'abandon. S'oublier. Oublier une hype un peu trop savamment distillée et portée, à coups de louanges festivalières rapportant certains évanouissements et autres malaises plus ou moins feints. Plutôt plus que moins, à vrai dire. Car il faut être franc, ce n'est pas avec... Lire l'avis à propos de Grave

46 7
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·
Critique de Grave par Wolvy128

Premier long-métrage au cinéma de la réalisatrice/scénariste Julia Ducournau, Grave est un film choc qui, malgré ses éventuelles maladresses, a l’ambition d’aller au bout de ses partis pris, tant formels que scénaristiques. Une ambition qui fait assurément partie de ses (nombreuses) qualités, ce genre de cinéma nous ayant habitué par le passé à des œuvres fortement convenues et calibrées. Ce... Lire l'avis à propos de Grave

3
Avatar Wolvy128
8
Wolvy128 ·
Découverte
Deux sœurs pour un doigt

Bien que préparé à recevoir ma dose de barbaque dans le gosier sans passer par la case déglutition, je ne peux qu'être dans un tel état de dégoût et d'excitation à la fin de ce film qu'il me sera compliqué de m'en remettre...dans un sens comme dans l'autre. Justine est une jeune fille à l'orée de la féminité, de la maturité dirons-nous, chez qui la cellule familiale apparaît comme... Lire la critique de Grave

119 22
Avatar Fosca
8
Fosca ·
Justine ou les saveurs de la chair nue

Soyons honnête, et reconnaissons qu’on est à peu près aussi vorace avec le cinéma d’horreur hexagonal que le sont les personnages de ce film avec la chair humaine : on y va souvent avec l’envie d’en découdre, et de confirmer que la production nationale ne peut rivaliser avec son aînée anglo-saxonne. Il y a en effet à redire sur certaines de ses maladresses : un jeu inégal de ses... Lire la critique de Grave

138 5
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·
Toutes les critiques du film Grave (416)
SéancesGrave
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Grave
Bande-annonce Grave
Vous pourriez également aimer...