Thriller pesant en apesanteur

Avis sur Gravity

Avatar Julien  Mc Laughlin
Critique publiée par le

Sept ans après Les fils de l’homme, Alfonso Cuarón revient avec Gravity, un glacial huit clos spatial dans lequel se trouvent plongés le toujours très attirant George Clooney et la non moins charmante Sandra Bullock

Entièrement tourné en studio en mêlant prises de vue réelles et effets spéciaux conçus par ordinateur, le film interpelle par sa beauté plastique. Rarement une virtuosité technique n'aura, en effet, autant été justifiée dans un film, la 3D procurant une véritable immersion à couper le souffle dans le vide infini.

Avec ses plans séquences démentiels et ses effets spéciaux hallucinants, le métrage offre un spectacle éblouissant. A mi-chemin entre l'Odyssée de l'Espace de Kubrick et Solaris de Tarkowsky, Gravity délivre une vertigineuse chorégraphie de la dérive des corps, une sorte de ballet interstellaire dans lequel virevoltent la vie et la mort.

Entre réalisme saisissant et divertissement ultra spectaculaire, Gravity propose surtout une intéressante réflexion autour de la résilience de son héroïne, bien que l'on puisse toutefois lui reprocher un enchainements un peu trop ‪ascensionnel‬ d'actions surréalistes au milieu d'un climat pesant du début à la fin de l'histoire.

Le grand spectacle se mêle à la fascination dans Gravity en projetant le spectateur au sein d'une expérience sensorielle quasiment inédite au cinéma et plus particulièrement sur grand écran histoire d'en prendre vraiment plein les "Mir"ettes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 568 fois
2 apprécient

Gravity est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

Julien Mc Laughlin a ajouté ce film à 1 liste Gravity

  • Films
    Cover Plus c'est long, plus c'est bon

    Plus c'est long, plus c'est bon

    Listes des meilleurs plan-séquence au cinéma : un film comportant une scène avec un plan tourné d’un seul jet, sans changement...

Autres actions de Julien Mc Laughlin Gravity