Bande-annonce
Affiche Green Book : Sur les routes du sud

Green Book : Sur les routes du sud

(2018)

Green Book

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 54
  2. 45
  3. 128
  4. 259
  5. 808
  6. 2553
  7. 8685
  8. 13424
  9. 6058
  10. 1577
  • 34K
  • 2.4K
  • 8.6K

En 1962, alors que règne la ségrégation, un videur italo-américain du Bronx est engagé pour conduire et protéger un pianiste noir de renommée mondiale lors d’une tournée de concerts. Ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur.

Casting : acteurs principauxGreen Book : Sur les routes du sud
Casting complet du film Green Book : Sur les routes du sud
Match des critiques
les meilleurs avis
Green Book : Sur les routes du sud
VS
Critique de Green Book : Sur les routes du sud par voiron

Il s’agit de l’histoire vraie de la relation entre le pianiste de jazz afro-américain Don Shirley et le videur italo-américain Tony Lip, de son vrai nom Frank Anthony Vallelonga. Les deux hommes se retrouvent ensemble sur les routes de l’Amérique profonde ségrégationniste, du sud du pays, dans les années 60, à l’occasion d’une tournée de concerts. Les deux hommes, respectivement incarnés par Mahershala Ali et Viggo Mortensen sont excellents de bout en bout, vont apprendre à...

66 22
Le "film à Oscars" par "excellence" !

Allez, en voiture, Simone, c'est parti. Critique impopulaire et beaucoup dislikée dans trois, deux, un, zéro... Green Book est un "film à oscars", dans le sens péjoratif que le terme a commencé à prendre depuis les années 1980. Bon, après il y a eu quelques très heureuses exceptions depuis, mais ces dernières années, elles ont été remarquables par leur inexistence, ce film en étant un exemple parmi tant d'autres. Bref, Green... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

35 49
Critiques : avis d'internautes (397)
Green Book : Sur les routes du sud
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
« Inspired by a true friendship »

C’est un grand film. Une sorte de classique instantané, à mes yeux. Un peu comme pouvait l’être un autre film oscarisé récemment, le superbe Spotlight, de Tom McCarthy ou le Promised land, de Gus Van Sant. S’il est difficile de les relier (Bobby & Peter / Gus) par leurs univers, ils sont de la même génération et auront offerts leurs meilleurs films en même temps, il y a de cela quinze ans... Lire la critique de Green Book : Sur les routes du sud

4
Avatar JanosValuska
8
JanosValuska ·
Découverte
L’étoffe des hérauts

La culture rend-elle intolérant à l’égard des œuvres ? Vous avez quatre heures. Je pourrais pondre un papier conséquent qui s’appliquerait à tailler un costard à Green Book. J’y fustigerais son académisme, la pesanteur de sa démonstration, son système péniblement binaire (le noir fait la leçon au blanc, qui lui rendra la pareille dans... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

341 33
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·
Steinway to Heaven

Le Green Book (de son nom complet The Negro Motorist Green Book) était un guide du routard américain un peu particulier. Publié de 1936 à 1966, ce guide voyage était destiné aux afro-américains afin « de donner au voyageur noir une information le mettant à l'abri des difficultés et tracas, rendant son voyage plus agréable». Traduction : voyager sans risquer de se faire... Lire la critique de Green Book : Sur les routes du sud

50 6
Avatar Vincent_Ruozzi
7
Vincent_Ruozzi ·
I Feel Good !

Un biopic de plus (c'est sans fin ) mais un biopic sur un personnage inconnu et un deuxième larron peu célèbre. Un biopic sur une magnifique amitié entre deux individus "que tout sépare" comme on dit. Ce long métrage est encore une bonne surprise en ce début 2019. Un film où on se sent bien dès les premières minutes dans cette Amérique des sixties, reproduite avec soin et sans gros... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

74 31
Avatar Seemleo
8
Seemleo ·
Drôle de drame

Il est facile de se gausser de ce "Green Book", première tentative de voler en solo - sans son frère dont on le pensait inséparable - d'un Farrelly : un réalisateur plutôt spécialiste du rire facile se lance dans un feelgood movie en traitant prudemment d'un thème bien politiquement correct, quelque chose du genre "souvenons-nous ensemble combien c'était mal d'être... Lire la critique de Green Book : Sur les routes du sud

124 29
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques du film Green Book : Sur les routes du sud (397)
Bande-annonce Green Book : Sur les routes du sud