Tournée vers les profondeurs du Sud, années 60

Avis sur Green Book : Sur les routes du sud

Avatar Jihel
Critique publiée par le

Dès les premières images on entre dans un film très hollywoodien ; les rôles sont un peu caricaturaux et le jeux des acteurs plutôt appuyés. Le scénario assez attendu se révèle toutefois efficace et plus fin qu'il n'apparaît de prime abord. On assiste, dans une sorte de huis clos, à la confrontation complexe entre deux cultures, deux mondes de préjugés. Entre plusieurs cultures en fait (universitaire, bourgeoise, celle de la gentry vs celle du peuple, relâchée, vulgaire, parfois violente), celle qu'on prête aux Noirs, aux immigrants italiens, celles réelles des Blancs racistes des Etats du Sud. Tout cela en modalités croisées avec l'expression de la virilité et la honte de l'homosexualité.
Le récit, assez démonstratif, vif, très bien rythmé, aux dialogues percutants nous amène sans difficultés à adhérer au message de tolérance et de fermeté proposé.
Un film très estimable. A voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 494 fois
1 apprécie

Autres actions de Jihel Green Book : Sur les routes du sud