👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Sorti en 2005, Grizzly Man de Werner Herzog est un documentaire surprenant qui nous conte l'histoire d'un passionné de nature et d'animaux, Timothy Treadwell. Durant une période de 13 ans, ce dernier n'aura eu de cesse de s'entourer de ses amis, les grizzlys, dans le Katmai National Park en Alaska, et cela sans aucune arme. Après plus d'une décennie à leur côté, en plein cœur de la nature sauvage d'Alaska, l'homme et sa petite amie, Amie Huguenard, trouveront la mort sous les coups de pattes d'un de ces molosses. Treadwell, son look de beau gosse, sa facilité à s'exprimer face caméra et sa folie qui le rendait autant inconscient qu'attachant, a filmé sur une période de 1998 à 2003 environ 100 heures de contacts, d'approches et d'analyses de ces grizzlys. L'ensemble des images filmées par le couple a été retrouvé par des chasseurs, quelques mois après leur décès. C'est à l'aide de ces images que le réalisateur allemand Werner Herzog a monté ce documentaire.

Ce film est d'une beauté rare, car on touche là vraiment à l'intimité d'un couple face à la nature la plus hostile et on se rend compte de leur inconscience, surtout lorsque l'on voit les mâles grizzlys se battre, et que l'on se rend compte que le moindre coup de patte d'une de ces bêtes peut tout simplement déchiqueter un corps humain. Treadwell était également un grand mégalomane qui ne laisse à quasi aucun moment sa compagne s'exprimer, c'est vraiment son aventure et il est le centre de son univers et le centre du film, perdu au milieu de nulle part. Au delà du personnage central, on reste bouche bée devant ce documentaire, tant la nature y est resplendissante et hostile et tant ces ours sont proportionnellement aussi beaux que dangereux... on s'amuse lorsque les petits renards qui vivent aux alentours de la tente viennent rendre visite au couple, avec leur bouilles pas croyables du à leur sourire anatomique et leurs nombreuses facéties. La complicité qui naît entre eux et les humains est très touchante et émouvante.

Il faut savoir que sur les 13 ans en Alaska, Treadwell retournait dans la civilisation durant les périodes d'hibernation des ours, à savoir environ 6 mois par année... Ce qui provoquera la perte des amoureux, c'est une altercation à l'aéroport entre Treadwell et un intendant de Alaska Airline en 2003. Sur un coup de tête, il envoie balader tout le monde et retourne parmi les siens, dans le sanctuaire des ours. L'hiver est proche et sa « famille » est déjà en hibernation, et sur leur territoire habituel s'est installé un autre clan d'ours qui ne connaît pas Timothy... pas habitué à une présence humaine, c'est un de ces ours qui tuera le couple, peu après leur retour dans leur paradis. Ce film est un coup de poing, d'une beauté ahurissante, d'une folie sans limite et d'une infinie tristesse, ce qui le rend totalement inoubliable à mes yeux. Le cri désespéré d'un homme qui nous conjure de respecter la nature et ses beautés, mais également le portrait d'un homme blessé et rendu malade par notre civilisation de l'ultra égoïsme. Un incontournable
javier666
8
Écrit par

il y a 11 ans

11 j'aime

2 commentaires

Grizzly Man
zombiraptor
8
Grizzly Man

Peut-être la plus belle scène de combat de l'Histoire du Cinéma

Bon... Pour être tout à fait franc, ce qui m'avait poussé en 2005 à me payer ce dvd n'avait (quasiment) aucun lien avec le film lui même. L'étalage de cette affiche sur les devantures des marchands...

Lire la critique

il y a 9 ans

63 j'aime

14

Grizzly Man
Moizi
9
Grizzly Man

Dis maman, quand je serai un chat, je pourrai manger des croquettes ?

Je crois que je n'avais jamais entendu parler de ce film, même en cherchant des films à voir dans la filmographie d'Herzog, jusqu'à il y a quelques jours... Et c'est absolument fabuleux. C'est un...

Lire la critique

il y a 6 ans

51 j'aime

1

Grizzly Man
plathoon
8
Grizzly Man

Il voulait être des nôtres

Il pensait être notre égal. Il croyait qu'en habitant et vivant près de nous, nous l’aurions accepté. Il était arrogant, nous considérant comme des peluches, il disait être un ami mais il était...

Lire la critique

il y a 9 ans

34 j'aime

12

Grizzly Man
javier666
8
Grizzly Man

http://iwagewar.wordpress.com

Sorti en 2005, Grizzly Man de Werner Herzog est un documentaire surprenant qui nous conte l'histoire d'un passionné de nature et d'animaux, Timothy Treadwell. Durant une période de 13 ans, ce...

Lire la critique

il y a 11 ans

11 j'aime

2

Salo ou les 120 Journées de Sodome
javier666
9

http://iwagewar.wordpress.com

Salò ou les 120 journées de Sodome est une œuvre cinématographique rare, un de ces films qui hante la rétine des spectateurs depuis sa sortie en 1976. Œuvre ultime de Pier Paolo Pasollini, Salo est...

Lire la critique

il y a 11 ans

10 j'aime

Baise-moi
javier666
5
Baise-moi

Ca te dirait que mes couilles claquent contre ton cul?

Des plombes et des plombes que je n'avais pas revu ce film... et il s'est avéré bien moins mauvais que dans mes souvenirs! C'est donc un road-movie doublé d'un rape and revenge movie, interprété que...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime