Avis sur

Hana-bi par batman1985

Avatar batman1985
Critique publiée par le

Takeshi Kitano, le cinéaste singulier exploitant un cinéma et des personnages qui le sont tout autant réalise avec ce "Feux d'artifices" une oeuvre totalement en phase avec ce qu'il nous propose. Cependant, il s'agit certainement de l'une des plus abouties. En outre, on retrouve une petite part du mondes yakuzas, un milieu si souvent traité chez ce cinéaste.
Comme d'habitude donc, on obtient une oeuvre avec des personnages singuliers, solitaires, à part et parfois violents. Une fois encore l'élaboration de leur personnalité n'est jamais laissée au hasard. Entre un policier ripou, se montrant parfois très violent envers des gangsters mais d'une tendresse remarquable avec sa femme, et un ancien gardien de la loi dans un fauteuil roulant délaissé par sa famille, Kitano parvient à nous émouvoir. Tous ces personnages sont frappés par le destin, avec en toile de fond, toujours présente, la mort.
La femme du policier interprété par Kitano est atteinte d'un cancer qui est malheureusement irrécupérable. Lentement, sa route la conduit vers une mort certaine. Pour profiter calmement de derniers moments ensemble, le couple décide de faire un voyage qui les amène au mont Fuji. Ce n'est pas la première fois que le cinéaste s'attaque à ce thème puisqu'il l'avait déjà fait avec A Scene At The Sea.
Toutefois, ce voyage ne se fera pas aussi tranquillement puisque des yakuzas, lancés à la poursuite du policier, vont quelque peu semer le trouble. La fin n'est également pas si traditionnelle que cela. Encore une fois, il existe chez Kitano une vision de la mort qui n'est pas si négative. Le policier préfèrera accompagner sa femme vers le chemin funeste. Le tout est fait dans une séquence assez poétique, parfois brutale puisque cet acte se fera devant une enfant qui joue au cerf-volant sur une plage. Si certains choisissent la voie de la mort, d'autres vont tenter de survivre tout d'abord pour retrouver la joie de vivre. C'est le cas de l'ancien collègue de Kitano, devenu paralysé en-dessous de la ceinture suite à des coups de feu reçus dans l'abdomen. Il se lancera dans la peinture et on remarquera évidemment qu'elles sont signées de la patte de Kitano. Ce dernier est un artiste complet puisqu'il est cinéaste, anime des shows à la télévision japonaise, comédien et également peintre donc.
La mise en scène est caractéristique à ce que le metteur en scène nippon fait de coutume. Lente, longs plans, etc. Au final, c'est donc une des oeuvres les plus abouties, très réussie et émouvante. Un grand film de plus pour ce cinéaste à part, parmi mes favoris.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 391 fois
6 apprécient

batman1985 a ajouté ce film à 1 liste Hana-bi

Autres actions de batman1985 Hana-bi