Bande-annonce
Affiche Happiness

Happiness

(1998)
12345678910
Quand ?
7.6
  1. 0
  2. 3
  3. 11
  4. 14
  5. 45
  6. 87
  7. 292
  8. 419
  9. 142
  10. 43
  • 1.1K
  • 130
  • 1.7K

Les soeurs Jordan mènent la vie d'une famille américaine typique de la banlieue chic du New Jersey et cherchent toujours le bonheur. Joy n'a pas encore rencontré l'homme parfait, Trish, son aînée, est persuadée de l'avoir trouvé. Quant à Hélène, auteur à succès, elle est peu à peu envahie d'une...

Casting : acteurs principauxHappiness

Casting complet du film Happiness
Match des critiques
les meilleurs avis
Happiness
VS
Avatar Voracinéphile
9
Loneliness

Dans le genre drame social, on en prend pour une bonne tranche. Mais c’est cela qui est merveilleux. En plus des performances d’acteurs, c’est la virtuosité de l’écriture du script qui permet de transcender toutes ces scènes de ménage, de développer chacun des personnages avec une empathie et une proximité dont l’efficacité rend tout simplement béat. L’étiquette de film sur la vie n’est jamais volée, les émotions sont constamment mises en avant, et heurtent avec fracas le spectateur, qui aura...

3 9
Pipiness

Happiness est loin d'être un mauvais film mais il a le petit défaut d'être un film mauvais. Je devrai argumenter pour défendre la note pitoyable que je lui ai collé et je me sais loin d'une unanimité à laquelle j'aurais été tenté de ma rallier, si je n'avais pris connaissance de ce film de 17 ans d'âge par l'intermédiaire de l'école secondaire où mon fils suit ses études. Certes, il s'agissait de la scène d'ouverture (3min) à analyser, mais cet extrait anodin vu en classe a tout... Lire l'avis à propos de Happiness

7

PostsHappiness

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (20)
Happiness
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La version obscure et trash de Wes Anderson

Solondz est en quelque sorte la version obscure et trash de Wes Anderson. Espérons que ce film est une critique sociale décrivant la pitoyable existence d'une poignée de produits d'un système sociologique en déshérence, sélectionnés pour leur degré fulminant de névrose, de dépravation et d'aliénation, jusqu'à la caricature, et ce dans le but d'instaurer des moments malaisant entrecoupés... Lire l'avis à propos de Happiness

1
Avatar GrafikMoviz
8
GrafikMoviz ·
Découverte
Les hommes naissent et demeurent perturbés en sexe.

Je me méfie toujours des films de destins croisés. C'est sûrement le côté omniscient qui m'y dérange, ça fait joujou, les scénaristes s'amusent, « c'est fou les hasards de la vie, et puisque nous allons faire un film de fiction, admirons-les de là-haut ». Et puis, derrière ce qui pourrait être vu comme une ambition démesurée (mon côté chrétien malgré moi : pas bien de vouloir prendre la place de... Lire l'avis à propos de Happiness

45
Avatar Philistine
8
Philistine ·
Critique de Happiness par Maqroll

Dans la lignée de American Beauty mais beaucoup plus atypique et original encore, voici une vraie œuvre forte de ce cinéma indépendant américain auquel Todd Solondz ne cessera d’appartenir quel que soit son succès dans les salles. C’est une fois encore une critique sans complaisance de l’American Way of Life à travers les vies de ces trois sœurs si dissemblables et finalement réunies autour de... Lire la critique de Happiness

7 2
Avatar Maqroll
9
Maqroll ·
Critique de Happiness par Ygor Parizel

Happiness est le film le plus connu du roi de la provocation Todd Solondz, il est aussi je pense son plus réussi. La qualité d'écriture offre plusieurs histoires de personnages intéressants et des dialogues crus. Il aborde des thèmes de façon frontale, essentiellement dans l'étude de moeurs, l'adultère, les premiers émois amoureux, l'obsession sexuelle et les déviances. Les comédiens sont... Lire la critique de Happiness

1
Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·
Critique de Happiness par CastorProut

Beaucoup de mal à mettre une note, car Happiness est un film inclassable. Un film au titre plein d'ironie, tant les personnages dépeints sont des ratés notoires qui loin de dégager de la joie, s'avèrent des êtres sans empathie pour les autres, ni n'en dégageant aucune pour le spectateur. Simplement de pauvres gens, qu'on plaint un moment, avant de parvenir à se reconnaître dans quasiment chacun... Lire la critique de Happiness

3 1
Avatar CastorProut
8
CastorProut ·
Toutes les critiques du film Happiness (20)
Bande-annonce
Happiness
Vous pourriez également aimer...