Dans mes yeux

Avis sur Hardcore Henry

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Je m'étais bien poilé avec "The Insane Office Escape", ce court-métrage de 7 minutes : c'était fun, con et ça passait super bien. Puis, l'auteur a voulu en faire un film. Quand j'ai appris ça (le jour de sa sortie), je ne me suis pas trop posé de questions, ça pouvait être franchement bien. Mais pendant le film je me suis rendu compte que le projet était sérieusement casse-gueule.

Quel genre d'histoire conviendrait pour un tel concept ? En l'état, c'est clairement raté, la narration étant trop présente là où le court offrait un pu moment d'adrénaline sans qu'on y cherche du sens. Ici, on se croirait dans un jeu vidéo au scénario très mal torché, avec des tas d'explication et des retournements de situation : qu'est-ce qu'on s'emmerde ! Les scènes d'action sont courtes, tandis que ces scènes chiantes sont étirées inutilement et paraissent très longues. Je trouve aussi que les scènes d'action manquent d'originalité : il y a quelques bonnes idées, mais globalement, c'est plat et au final je ne retiens pas d'action en particulier. Pour en revenir à la question ouvrant le paragraphe, je ne sais pas trop comment écrire quelque chose de bien adapté à ce concept, mais ce qui est sûr c'est que je privilégierais quelque chose de plus épuré au niveau de la narration, avec 4 ou 5 grosses scènes d'action entre-coupées par quelques moments plus calmes faisant avancer l'intrigue : le scénario ne doit être qu'un prétexte à de l'action et certainement pas le contraire comme ce film fait croire par moment. On s'en fout du pourquoi et du comment, il suffit de donner un objectif au héros et il l'accomplira, et de parsemer son chemin d'embûches. De vraies embûches : il faut avoir peur pour le héros. Ici ce n'est jamais le cas tout va trop bien trop vite, aucun problème n'est assez exploité. Le héros saute de très haut, c'est pas grave quelque chose amortira sa chute, si pas il aura juste un peu mal mais survivra.

La mise en scène pose également problème sur ce long. Je ne me souviens pas assez du court, peut-être que l'action n'était déjà pas totalement lisible. En tous cas, ici, il y a des passages complètement foireux. C'est dommage, surtout que le réalisateur a choisi une caméra avec un très bon rendu et que ses scènes se déroulent le plus souvent en pleine lumière, ce qui permet de tirer un maximum de profit de cette image (en numérique, dès qu'il fait trop sombre, le moindre mouvement occasionne du flou). Le découpage m'a emmerdé aussi : c'est quand même très con que les scènes d'action soient aussi fort découpées là où les scènes inutiles sont hyper longues. On est venu pour voir l'acteur/cascadeur faire des trucs complètement fous, pas pour le voir taper une conversation en POV. Et à nouveau je reviens sur le fait que tout se déroule trop vite : aucune scène d'action n'est suffisamment approfondie, aussitôt commencée, aussitôt finie. Les scènes d'action en perdent donc toute leur saveur. Les effets spéciaux sont très nombreux et pas toujours réussis, ce qui renforce le côté jeu vidéo. Malheureusement ce n'est pas un bon point, il aurait été plus agréable de chercher à créer l'illusion de r"alité avec des effets léchés et forcément des plans séquences plus ambitieux, permettant une immersion plus spectaculaire au spectateur. Niveau acteur, on a du bon, de quoi relever un peu le niveau. La musique, j'en suis fan à la base, mais j'ai trouvé que ça avait l'air plat dans ce film, je ne sais pas pourquoi (problème de mixage ou bien la musique ne convient juste pas ?).

Je viens de revoir en vitesse le court métrage d'origine (j'avais oublié que c'était un clip vidéo) : ce qui marche mieux, c'est l'absence de son diégétique, la musique passe du coup beaucoup mieux. Le morceau convient mieux également, semble écrit pour un jeu vidéo, alors qu'ici on dirait une compil de morceaux préférés de l'auteur. Les plans séquences sont faux mais on voit moins les coupes et tout se déroule d'une traite, alors qu'ici le héros fait constamment des pauses ce qui fout en l'air le rythme du film. Avec moins de moyen, l'auteur avait réussi à faire des choses plus spectaculaires, peut-être parce que ça semblait plus spontané, plus fou, comme par exemple cette simple course poursuite sur les avions qui m'a paru plus spectaculaire que de courir sur une corniche (alors que ça aurait dû être l'inverse).

Bref, "Hardcore Henry" est très décevant malgré quelques bonnes idées d'action et quelques belles images. Je me demande bien ce que sera le prochain film de ce réalisateur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1070 fois
10 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Fatpooper Hardcore Henry