Il est l’Her de révéler vos sentiments!

Avis sur Her

Avatar Maître Caesar
Critique publiée par le (modifiée le )

Avec Her, Spike Jonze (réalisateur de ‘’Dans la peau de John Malkovich’’), signe son véritable retour au premier plan, tout comme Joaquim Phoenix qui exprime là toute l’étendue de talent. Car, il faut bien le dire, tout le monde guettait Her et son acteur avec autant d’impatience que de scepticisme.

Il faut l’avouer, le synopsis du film est des plus déroutant : ‘’Dans un futur proche, Theodore Twombly est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne.’’

Le sujet de robots développant une conscience n’est certes pas nouveau au cinéma et de nombreux films le prouvent (I.Robot ; Eva ; A.I), mais jamais le propos n’aura été aussi proche de notre vie quotidienne et aussi pertinent. Tout possesseur d’Iphone vous le dira, même si Siri est loin d’avoir le moindre début de conscience, il reste néanmoins le premier pas vers une entité capable d’assister l’homme dans son quotidien.

Bien loin d’incarner un simple adulte accroc aux nouvelles technologies, Joaquim Phoenix campe ici le rôle de Théodore Twombly, un homme comme un autre, bien dans son travail comme dans sa vie jusqu’à ce que, suite à un divorce, il sombre peu à peu dans la solitude. Perdu dans un quotidien qui ne fait que lui rappeler sa vie passée et ses erreurs, il va découvrir un tout nouveau programme, celui d’une entité virtuelle douée d’une conscience.

Peu à peu, Théodore et l’entité qu’il nomme Samantha, se découvrent, s’apprivoisent et à sa grande surprise, Théodore constate que Samantha (dont la voix originale n’est autre que celle de Scarlett Johansson) développe une véritable personnalité et devient au fil de leur conversation de plus en plus réelle.

C’est là tout le génie de Joaquim Phénix qui nous prouve s’il en était besoin, qu’il fait partie des grands acteurs. Ceux qui d’un seul regard, d’une simple expression, arrivent à transmettre une émotion. Scarlett Johansson n’est pas non plus en reste, puisqu’elle parvient à nous faire croire par sa seule voix qu’elle pourrait se matérialiser à tout instant devant nous.

Mais la véritable force du film réside dans son questionnement. Car contrairement à ce qu’on pourrait croire au premier abord, il ne se contente pas de décrire un futur proche ou les avatars virtuels envahissent notre quotidien. Le film pose la véritable question d’une relation immatérielle, distante et pourtant belle et bien réelle. Les personnes ayant connu une relation à distance vous le diront, malgré l’absence physique, l’attachement, l’amour, le manque, la jalousie sont autant de sensations toutes plus réelles les unes que les autres.

Au-delà du questionnement intime, le film nous fait aussi entrevoir le volet social d’une telle évolution. Un pays, une ville étant un ensemble d’individus, si ceux-ci évoluent radicalement dans leur mode de vie, c’est toute la société qui s’en trouve modifiée. C’est bien la le tour de force de Spike Jonze, parvenir à nous faire toucher du doigt l’aspect social et l’évolution des relations avec les autres ou les ‘’véritables’’ relations sont reléguées au second plan sans pour autant disparaitre totalement.

Alors n’hésitez pas une seconde, quittez votre écran, laissez vous guider vers le cinéma le plus proche pour plonger dans un futur dans lequel vous vivez peut être déjà un peu !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 263 fois
6 apprécient

Maître Caesar a ajouté ce film à 3 listes Her

  • Films
    Illustration Les films de 2014 !

    Les films de 2014 !

    Avec : Le vent se lève, 12 Years a Slave, R, Les Brasiers de la colère,

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2014

    Les meilleurs films de 2014

    Avec : Her, 12 Years a Slave, Dallas Buyers Club, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire,

  • Films
    Illustration Top 10 Films

    Top 10 Films

    Avec : Into the Wild, Scott Pilgrim, Mr. Nobody, Rango,

Autres actions de Maître Caesar Her