Combattre la peur par la peur (et vice et versa)

Avis sur Hold-Up

Avatar Dr Wayن
Critique publiée par le

Après 2h43 de punchline sur l'honnêteté intellectuelle je ferme enfin la fenêtre de navigation.

Difficile de suivre le fil conducteur de ce bombardement d'informations. On saisis quelques idées directrices. Le port du masque est inutile, l'hydroxychloroquine était le médicament miracle interdit par des médecins corrompus, la gravité de la COVID est considérablement exagérée, la COVID a été créé par des hommes (et par ceux du laboratoire Pasteur en particulier), dans le but de programmer un grand reset, soit la mort de 3,5 milliard d'hommes parmis les plus pauvre devenus inutiles à l'élite (pas si restreinte que ça puisque composée d'au moins autant de personnes donc). Le tout entrecoupé par des plans de caméraman passant devant les intervenant sur des musiques épiques que ne renierait pas 2 steps from hell, se concluant sur une multiplication d'allusion à l'allemagne Nazi puis une physionomistes démolissant les grands méchants du documentaire.

On retient malgré tout trois éléments relevés avec justesse : le revirement du gouvernement sur le port du masque , la publication du faux articles du Lancet, ainsi que l'utilisation du Remdesivir dont l'octroie d'AMM temporaire sur la base de résultats intermédiaire d'un seul essai randomisé pose des questions légitimes (mais pas forcément celles de ce film)
Malgré tout, on reste avec Hold up beaucoup plus proche du délire que de la critique constructive, d'autant que tout ce réquisitoire ne s'accompagne pas de la moindre proposition. Pour la recherche d'une solution au service du bien commun, on repassera.

Il me reste difficile de supposer une certaine bonne fois de la part de Pierre Barnerias au vue du nombre d'approximation de références non sourcées et prise de position non argumentée (efficacité de l'hydroxychloroquine en tête) et d'incohérence (avec un passage vers le milieux de film d'un intervenant dénonçant le manque scandaleux de moyen face à cette épidémie avec un taux de mortalité (de létalité en réalité) de 20 à 30 % . 20 minutes plus tard, la COVID est redevenu un simple rhume. La dénonciation de la peur utilisée comme moyen de manipuler les gens dans un documentaire annonçant la mort de 3,5 milliard de personne pour mars 2021 dernier carat me laisse particulièrement sceptique

Pour la discussion sur la véracité médicale des arguments utilisés, on peut se retrouver dans les commentaire de cette critique !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 235 fois
10 apprécient · 3 n'apprécient pas

Dr Wayن a ajouté ce documentaire à 1 liste Hold-Up

Autres actions de Dr Wayن Hold-Up