Une victoire de cananard

Avis sur Howard... une nouvelle race de héros

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Voilà un film qui s'est méchamment vautré à sa sortie, accumulant pas mal de nominations aux razzie awards. C'est dommage, parce que ce n'est pas si mauvais que ça et en plus ça n'avait pas la prétention d'être autre chose qu'un divertissement fun. Apparemment, l'équipe était déjà sceptique durant la production du film, d'ailleurs pour convaincre le réalisateur de bosser sur ce projet, George Lucas a dit : tu verras, dans 20 ans, ce film sera culte, même si ça passe mal à la sortie. C'est peut-être pas entièrement faux (quoique le statut de nanar colle à la peau de ce film), n'empêche que depuis, Huyck n'a plus retrouvé de job en tant que réalisateur... Merci George !

Disons-le d'emblée, le film souffre de son rythme un peu mou là où un découpage et une écriture plus endiablés auraient été nécessaire. Cela casse un peu le confort du spectateur forcément. De même que le scénario se barre complètement en cacahuète, la fin d'ailleurs est incohérente. Le film manque aussi de punchlines, quoique certaines répliques sont drôles. La musique manque de puissance pour donner du corps aux images, c'est bien trop mou.

En contre partie, l'univers est assez chouette et totalement décomplexé. Découvrir "Howard the Duck" à une époque où Marvel cartonne au cinéma, c'est quelque chose d'unique. Les effets spéciaux ont été fort critiqués, personnellement j'ai beaucoup apprécié : d'abord parce que c'est très diversifié (numérique, stop motion, déguisement, surimpression) et ensuite parce qu'il y a de très bonnes choses : le costume de Howard est très bien réalisé, manque peut-être de flexibilité par moment, mais ça reste sympa. La séquence finale en stop motion m'a complètement bluffé : le monstre, déjà, possède un design original, ensuite, l'animation est très fluide malgré les nombreux mouvements ; l'incrustation, en revanche ne séduit pas toujours, de même que certains effets numériques sont cheap. D'ailleurs tous les effets numériques sont cheap... mais c'est kitsch et fun ! Des rayons lasers qui sortent des yeux, on ne peut plus le faire comme ça aujourd'hui, c'est ce qui fait donc tout le charme de cet effet. Puis ces explosions numériques ! Même dans McGyver c'est mieux fait... mais une fois de plus on beigne dans le kitsch, et par rapport à l'époque 80's, c'est pas plus mal !

Les acteurs sont sympathiques. Tim Robbins est en grande forme. Il a lui aussi été nominé pour un razzie, mais c'est un peu idiot je trouve, dans le sens où sa performance n'a rien de comparable avec celle qu'il aurait pu délivrer dans un drame. Lea Thompson est plutôt mignonne malgré son horrible coupe de cheveux. Et puis plein de seconds rôles que l'on retrouvera plus tard dans plein de films de série B qui jouent le jeu.

Bref, "Howard the Duck" est une film marrant, un peu kitsch, qui gagne des points surtout pour la confrontation finale (maquillage + stop motion).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 498 fois
5 apprécient

Autres actions de Fatpooper Howard... une nouvelle race de héros