Avis sur I Am Not a Serial Killer

Avatar King Jeb
Critique publiée par le

Adaptation d'un livre, le film a de très bonnes bases, dans le personnage de John notamment qui, s'il n'a pas d'empathie, n'en est pas pour autant antipathique, loin de là. Le film rentre assez vite dans le vif du sujet, tant quant aux pulsions de John que dans l'histoire le liant au tueur en série. L'enquête est vite menée afin de laisser place au duel entre les deux sociopathes. J'ai une violente envie de spoiler la fin du film, mais je me retiendrai, à vous la belle surprise.

Un énorme plaisir de retrouver Max Records après un hiatus de quelques années suite à Max et les Maximonstres ou encore The Sitter. De même toujours un plaisir de voir Lloyd, qui est proprement effrayant malgré le fait qu'il soit grabataire. Une magnifique performance donc.

Tourné en 16mm, le O'Brien fait de très bons choix de réalisation, exploitant très bien cette ville minable des US, ses décors pittoresques et son ambiance consanguine. Très beau travail aussi sur le mixage sonore. Une vraie leçon de débrouillardise pour un budget qui ne devait pas être mirobolant. Impressionnant.

Le film est extrêmement solide malgré son sujet un peu difficile et ses moyens limités. Il fait le choix de ne pas donner toutes les réponses, sachant quand se taire et quand donner des éléments permettant à l'histoire d'avoir du sens. On respecte cette maîtrise et on est conquit d'entrée de jeu par un film que ne lâche rien, s'offre une fin audacieuse et nous convainc de bout en bout.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1509 fois
5 apprécient

Autres actions de King Jeb I Am Not a Serial Killer