Tom Hanks, le roi du cool.

Avis sur Il n'est jamais trop tard

Avatar Boubakar
Critique publiée par le (modifiée le )

Aussi insignifiant soit ce film, il m'a quand même plu de par la modestie du projet. Tom Hanks, un des plus acteurs américains, une sorte de James Stewart des temps modernes (oui Madame !) coécrit, réalise, produit et joue dans cette petite comédie, qui n'a d'autre but que la rencontre avec Julia Roberts.
Pourtant, le film démarre de manière étrange avec ce Larry Crowne (Tom Hanks), employé modèle dans un supermarché, qui s'éclate à mettre en rayons, à être consciencieux, à pousser les caddies. Bref, on se dit qu'il prend son pied comme ça, et pourquoi pas ? Sauf que, et la magie de l'Amérique, il sera licencié, non pas pour une faute, mais parce qu'il n'est pas assez diplômé pour faire son métier, alors qu'il s'attendait à être employé du mois au moment où il a été convoqué !
Ce faisant, il décide de repartir à la fac (à 50 ans passés) afin de refaire ses études, et de tomber amoureux de sa prof de langage, incarnée par Julia Roberts et toutes ses dents.

Voilà, mais il y a la sympathie que dégage Tom Hanks, avec sa naïveté et son look ringard que va arranger une amie étudiante, en lui faisant une coupe moins ridicule que celle qu'il avait au départ. Vu qu'il est au chômage, il va aussi troquer sa voiture contre un scooter, et l'affiche renvoie à Vacances romaines. La critique sociale est quand même très légère, et s'efface progressivement au profit de la liaison que vont entamer Julia Roberts et Tom Hanks.
Il y a quelques scènes qui m'ont fait sourire, notamment celles avec Georges Takei, et une scène du cours de langage où un Geek parle justement de Star Trek en étant habillé comme un acteur de la série.

Je comprends très bien que certains trouvent le film mineur, voire mauvais, mais ça reste une histoire au fond extrêmement simple, parfois touchante sur la volonté qu'à Larry Crowne à vouloir s'en sortir, aussi bien sentimentalement que professionnellement. Ça reste une toute petite chose, mais bon, quand je vois les kilomètres de grands films joués par Tom Hanks, il a sans doute voulu s'accorder une récréation, ce que j'ai pris comme tel.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 242 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boubakar Il n'est jamais trop tard