Du rêve à l'infini au service de l'espionnage industriel

Avis sur Inception

Avatar LeTigre
Critique publiée par le

Comme c'était écrit dans les affiches du film avant sa sortie, c'est une claque comment on voit tous les dix ans. Cette claque ! Je l'ai bien reçue ! Je savais que Christopher Nolan était capable de faire des merveilles dans le cinéma après avoir réalisé des films d'un style artistique qui nous dépasse tels que Le Prestige, Memento ou Batman Begins mais là, j'ai été envahit d'un sentiment que je n'arrive même pas à le décrire. Absolument rien à voir avec celui que je ressentais dans les précédents long-métrages du cinéaste. Qu'est qui m'a énormément séduit dans ce film ! Eh bien ! Je vais vous le dire ! C'est le scénario ! Ce genre de pitch n'est pas sorti de la tête de n'importe qui ! Ce long-métrage nous donne une nouvelle définition du rêve sous une multiple dimension visuelle à la fois prodigieuse et étonnante. Déjà que le fait de voler des secrets en pénétrant dans des rêves d'une personne est une idée bien plus qu'originale, mais créer un rêve et le faire vivre dans la tête d'une autre personne pour faire le même job est encore une idée qui monte encore plus le niveau de l'authenticité scénaristique.

Une fois de plus, Leonardo DiCaprio prouve qu'il est un acteur capable d'incarner n'importe genre de rôle sans la moindre imperfection. C'est à peine croyable de le voir dans dans la peau de son personnage assez badass tout en restant charismatique. Ce dernier dirige une équipe avec un casting très convaincant dans l’ensemble avec des acteurs et actrices tels que Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt, Ellen Page, Cillian Murphy, Michael Caine et Ken Watanabe. Seule Marion Cotillard m'a encore insatisfait en tant que la femme du héros, comme c'était le cas dans Minuit à Paris de Woody Allen. Elle a toujours cette manie étrange de jouer ses personnages comme une actrice américaine alors qu'elle est française. Cependant, elle n'est pas insupportable pour autant. Cette dernière dégage autant de beauté que de mystère dans le rôle d'une femme qui a de quoi bien nous intriguer.

Je vous ai dit que le scénario était le point le plus frappant du film. Cependant, ce qui se passe pendant presque toute la production est tout aussi intéressant que fascinant. On assiste à une démonstration unique de la manipulation mentale qui nous fait perdre la tête bien plus qu'une fois quand on voyage dans les rêves. Et encore, ce n'est rien, ce qui est encore plus dingue, c'est de voir les personnages s'infiltrer dans une infinité de rêves dans la deuxième partie du film en utilisant le même cobaye. Et évidemment, on peut s'y perdre mais il fallait s'y attendre. Ce genre de principe est la signature même de Christopher Nolan. Ce dernier l'a toujours appliqué avec intelligence dans ses productions. Et ce n'est pas pourtant un blocage pour rester attentif aux moindres événements qui se produisent pendant le visionnage du long-métrage.

Surtout que le film est truffé de scènes pratiquement inoubliables et ébouriffantes comme le fait de plier Paris en quatre ou les scènes de combat avec Joseph Gordon-Levitt se mesurant à des hommes dans des décors qui tournent et en apesanteur, comme si on était à l'intérieur d'un avion en vol et se tournant sur lui-même. Dans ce film avec une mise en scène bien architecturée et un montage hautement soigné, on peut entendre des répliques dégageant une philosophie digne et propre du rêve tels que Le rêve semble réel quand on y est, ce n’est que quand on se réveille qu’on se rend compte qu’il avait quelque chose d’étrange... ou encore Elle avait enfoui quelque chose en elle, très profondément, une chose dont elle avait déjà été consciente mais qu’elle avait choisi d’oublier.

Le réalisateur est vraiment du genre à ne rien négliger, on voit bien qu'il a tenté de tout réussir dans ce film. Il a engagé le très grand compositeur Hans Zimmer pour accompagner les scènes d'action avec une ambiance musicale accentuant le suspense afin de nous capter sensiblement. Du combat et des fusillades rythmés et sans exagération. Des effets spéciaux remarquables. Et comme toujours, le réalisateur ne conclut pas son film avec un happy end mais carrément avec une fin qui nous fait bien poser cette question sans connaitre la réponse : Le héros vit-il dans un rêve ou pas ? Un long-métrage sans aucune fausse note. Un chef-d'oeuvre monumental. Une claque visuelle que seuls les rares génies du cinéma tel que Christopher Nolan peut nous faire conquérir pour nous faire encore plus aimer le cinéma. 10/10

Vous avez deux minutes pour dessiner un labyrinthe qui nécessite une minute à être résolu...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1191 fois
27 apprécient · 1 n'apprécie pas

Inception est une œuvre produite par Warner Bros©, découvrez la Room 237 de SensCritique.

Room 237

LeTigre a ajouté ce film à 34 listes Inception

Autres actions de LeTigre Inception