En fait, un excellent Indiana Jones.

Avis sur Indiana Jones et le Temple maudit

Avatar Pierre Marot
Critique publiée par le

Le Royaume du Crâne de Cristal est sûrement passé par là, mais en fait, le deuxième volet des aventures d'Indiana Jones est un bijou.
La scène d'intro est tout bonnement somptueuse. Pleine d'action et d'humour, sans pour autant que les acteurs ne cabotinent, toujours accompagné d'une musique excellente, cette scène est probablement l'une des meilleures scènes d'ouverture pour un film d'aventure (et très certainement meilleure que celle des autres volets de la série). Le fait qu'elle n'ait absolument aucun lien avec le reste du film est quand même un peu dommage, à la fois sur le fond (le protagoniste du film n'est pas introduit dans cette scène) ni sur la forme (couleur brillante, action pleine d'humour).
On évitera de se demander pourquoi des pilotes sabordent leur propre avion (c'est vrai, ça doit pas coûter beaucoup plus cher qu'un vélo, ces engins) et on arrive sur l'excellente première partie du film. Le changement de ton par rapport aux Aventuriers... est criant. On ne rigole plus chez Indiana Jones. On rigole tellement peu qu'on remplace des Nazi un brin stupides par des esclavagistes d'enfants. L'ambiance est dès le départ pesante, avec un village ruinée, des idoles pleines de sang, des chauves-souris vampires dans les airs... Heureusement que la scène du bivouac est vraiment, vraiment très sympa. La partie de carte entre Demi-Lune et Indiana sur fond de hurlements de WIllie est presque le paroxysme de l'ambiance de la franchise. le diner qui s'en suit est dans la même veine, entre le phlegme de l'explorateur et les réactions de la chanteuse... ET le clou du film, c'est la soirée avant le départ dans le tunnel. Le dialogue est tout simplement magnifique.
Après, ça se gâte, jusqu'à la libération des enfants.
Les scènes d'action deviennent proprement géniales. Ca court dans tous les sens, on sourit souvent et on rigole parfois. La poursuite en chariot est haletante, mais finalement pas si excitante. Et toute la fin du film est un peu décevante.
Dans l'ensemble, la relation Indiana Jones / Willie est assez bien traitée. La chanteuse n'est ni trop cruche, ni trop soumise ; la scène où elle craque est touchante, son dégoût dans le tunnel visible mais elle parvient à sauver Indiana Jones. ET surtout, surtout, les dialogues entre les deux sont truculents !
Alors, dans ce film, on grimace un peu (les bêbêtes qui grouillent, je n'aime pas trop ça), il manque de nazi qui semblent finalement bien plus inoffensifs que des bourreau d'enfants, mais on s'y amuse vraiment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 286 fois
2 apprécient

Pierre Marot a ajouté ce film à 6 listes Indiana Jones et le Temple maudit

Autres actions de Pierre Marot Indiana Jones et le Temple maudit