Le faux enfer de Dante

Avis sur Inferno

Avatar Neo Cosmic M
Critique publiée par le

Bon. Il est temps de dire tout de suite ce que je pense de ce film et de la saga adaptée des écrits de Dan Brown. Il faut arrêter le tir. La saga du Docteur Langdon n'est pas une grosse honte à la Twilight ou à la 50 Nuances de Grey, mais c'est une mauvaise saga. Les livres ainsi que les films donnent l'impression de faire de grandes sagas énigmatiques sur la recherche de symboles et un jeu de piste passionnant, mais au final se révèlent des pétards mouillés avec des films qui avaient énormément de potentiel et qui se vautrent à cause d'une exploitation vraiment surfaite des thèmes. Après un Da Vinci Code peu inspirant et un Ange et Démon que je n'ai pas critiqué (mais je me souviens de la fin anecdotique), c'est Inferno qui s'y colle avec la même équipe et Tom Hanks encore une fois. Et ce film possède les mêmes défauts plus 1000

Au moins la réalisation est bonne

Encore une fois on a Ron Howard a la réalisation. Le film à ce niveau là est correcte et les effets visuels dans la droite lignée des prédécesseurs. Cela dit, ce n'est pas avec Ron Howard qu'on trouvera des partis pris originaux au niveau de la mise en scène. Il y a bien quelques scènes qui apportent de la force, même si c'est du déjà vu (notamment dans Da Vinci Code). Cela dit visuellement cela marche et cela fait à la fois la force, mais paradoxalement la faiblesse du film, mais ça on verra avec l'histoire du film.

Une ambiance proche du premier film

Le professeur Langdon (Tom Hanks) est de retour ... dans un hôpital et il sera une nouvelle fois mêlée dans une affaire qui cette fois bouleversera au sens propre l'humanité. Il est un peu le même que dans les autres films sauf que cette fois, il lui ont prêté une vieille "romance" ancienne auquel on a un peu de mal à croire. Il reste sympathique et Gary Stu mais sans plus.

Dr. Sienna Brooks (Felicity Jones qu'on reverra dans Rogue One et que j'ai découvert dans le très bon film sur Stephen Hawking) est...un mauvais personnage. C'est l'un des personnages les plus mal écrit du film et par Dan Brown (oui car elle est comme ça dans le bouquin). J'ai su dès le départ qu'il y avait anguille sous roche envers son personnage

Sérieusement. Comment on peut croire une seule seconde qu'une infirmière puisse spontanément accompagner tel un sidekick juste comme ça et avec un tel sans froid ? Evidemment que c'est une traîtresse ! Au moins Sophie Neveu, c'était un minimum crédible mais là non ! Et elle l'abandonne dans une situation auquel il va se faire capturer par Christophe Bouchard piégé dans un grillage, sans que l'autre vendeur ne s'en inquiète. bravo. Elle est morte hors champ...cool. Je m'en fout mais cool

Ce qui est dommage est que bien qu'il soit amnésique, à aucun moment Robert Langdon s'est posé la question afin de savoir si elle est fiable ou pas. Bref, tout le cliché déjà épuisé depuis Indianna Jones 3.

Christophe Bouchard (Omar Sy) ne sert à rien. Il aurait pu être utilisé et apporté une thématique intéressante mais au final n'est présent que dans 2 actes et après il se fait tuer.

Bertrand Zobrist est grosso modo l'Abbé Faria du film. C'est un fanatique qui a concocté (gros spoiler) le virus de la peste. Ma réaction : ici

Vraiment ? C'est tout ce que t'a trouvé Dan Brown ? Un version actualisée de la peste bubonique ? Mec, on a vu ça 4000 fois au cinéma et dans les séries télés ! Même la littérature ne se permet plus ça ! Même Michael Bay l'a fait dans un de ses films ! La mode actuelle est plutôt de voir le monde s'écrouler avec la peste. Si c'était quelque chose de plus...Infernal j'aurais accepté, mais là non. Cela déjà été fait !

Quant aux autres personnages, on a Harry Sims (Irrfan Khan qu'on vient de voir dans Jurrassic World) qui est patron d'une organisation dont le principal intéret est de...quoi faire au juste ? Tout ce qu'on sait est qu'ils sont le créateurs du système de sécurité du machin que possède Robert Langdon et qu'il doit déchiffrer pour trouver le virus, mais on y reviendra sur ce point scénaristique. Et gros spoiler, ils ont mis en scène tous les événements qui ont conduit à l'amnésie du professeur Langdon.

Et on a une connaissance de Robert en la personne Elizabeth Sinskey (Sidse Babett Knudsen) qui est la responsable de l'OMS et qui travaille avec Christophe Bouchard.

Une histoire inutilement épique

Déjà, de quoi parle l'histoire. Et bien cela parle du professeur Langdon qui est amnésique et qui a des visions de fin du monde. Son rôle est donc de retrouver la mémoire et de déchiffrer un code qui ménera à l'endroit où un fanatique décide d'empoisonner le monde avec une version améliorée de la peste bubonique. Déjà on a l'éternelle jeu de piste qu'on a dans les écrits de Dan Brown. Cela dit, toute l'histoire est mis à mal par une seule chose : Si vous êtes un fanatique , que vous avez concocté un virus mortel et que vous avez manipuler une organisation secrète : Qu'elle est la première chose que vous ferez : Vous avez 3 secondes.

C'est fini ! La réponse est j'irai directement à l'endroit au monde auquel je pourrai facilement contaminer et je déclancherai MOI MÊME (ou l'organisation ou ma copine) pour empoisonner tout le monde ! Et devinez ce que le film fait ? Totalement l'opposée de ma réponse ! Et on a un jeu de piste cryptographique pour faire croire qu'on a une aventure épique à la Indiana Jones, juste pour cacher le vide scénaristique et le peu de matière du film. Et le pire c'est que ça marche bien car Ron Howard est un bon conteur et David Koepp le scénariste a quand même un CV impressionnant (bon ok il a réalisé cette bouse de Charlie Mordecai et scénarisé le Crâne de Cristal mais quand même). Cela dit, ils cachent mal le fait que le livre est nul à la base et on le voit. Même les retournements de situations tombent à plat (entre Christophe Bouchard, qui se révèle être un traître et qui est tué 10 scènes après Sienna Brooks qui est aussi une traîtresse et qu'on a tout un flash-back pour s'attacher à elle et l'organisation qui s'associe comme ça à l'OMS sans qu'il n'y ait de garanti de représailles). Et le final...ok c'est divertissant mais quand on voit le nombre de morts hors champ, moyen. Et l'autre problème du film, c'est la symbolique de Dante. Oui car, c'est ça le thème du film. Le professeur Langdon est assimilé à Dante montrant que les circonstances le mènent toujours loin de sa bien aimée. Mais le fait de savoir ça apporte quoi au film et au personnage concrètement ? A rien ! A la fin le professeur Langdon est redevenu ce qu'il était, il restitue le masque de Dante que...à oui j'oubliais ! Qu'est-ce qu'ils ont fait du personnage qui était son contact à Rome ? Qui était - il ? Qu'est-ce qu'il devient ? Réponse, on ne saura jamais ! Et le pire c'était tellement évident de transcender le livre ! Déjà en retirant cette organisation qui ne sert à rien (et qui n'est pas dans le trailer) , d'enlever cette menace clichée et faire un vrai récit apocalyptique ! Mais non, on a un film d'aventure qui ne tient pas debout une seule seconde et qui fait passer Doctor Strange et les Animaux Fantastiques pour des films réalistes. Bref, c'est d'un triste.

Dan Brown aux oubliettes

En résumé, le film est bien réalisé pour du Ron Howard, les acteurs sont tous bons (même Félicity Jones), la musique est sympathique et le film divertit. Mais l'histoire est un vrai pétard mouillé. Ron Howard et David Koepp ont fait leur possible pour la rendre crédible mais ça ne tient pas une seule seconde. C'est cliché, ça se complexifie inutilement et les personages ne sont pas impactés par les événements au final. Au moins Da Vinci Code avait réussi une évolution dans les personnages et Ange et Démon avait une volonté de secouer nos certitudes. Là rien. Donc il faut que Ron Howard , arrête les adaptations des livres de Dan Brown. C'est un mauvais auteur qui a construit sa réputation sur du buzz et non sur ses talents d'écrivain (ce qui au demeurant est peut-être pire que Stephenie Meyer et ses Twilight). Ses livres n'ont aucun intéret à être adapter à moins de faire une version vraiment revue et corrigée. Mais ce n'est pas le cas là.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 872 fois
2 apprécient

Neo Cosmic M a ajouté ce film à 5 listes Inferno

Autres actions de Neo Cosmic M Inferno