Inglourious Basterds : Une fiction qui ne marche pas.

Avis sur Inglourious Basterds

Avatar Sachadu54
Critique publiée par le

Origine : Après un grindhouse plutôt moyen sorti en 2007, Quentin Tarantino décide de se lancer sur un projet un peu plus ambitieux que le précèdent.

Son nouveau film est une fiction sur la seconde guerre mondiale qui possède des thématiques sur le western et avec un hommage au cinéma.

Le film sera un succès commercial et les critiques seront plutôt positives.

Critique : Quentin Tarantino est un homme qu’on peut définir en 6 phrases, hommage au cinéma, violence extrême, humour sympathique, personnages bien développés, fiction qui se rapproche de notre monde réel et dialogues qui peut diviser le public.

Qu’on aime ou pas Tarantino, c’est un homme qui aime le cinéma, dans ses films, il fait en quelque forte, des clins d’œil sur des films (anciens ou étrangers) dont il s’est inspiré, tout en y mettant sa propos patte.

Il ne fait pas des films pour avoir un très grand public, mais pour prendre du plaisir et pour diviser le spectateur.

Etant un fan de Quentin Tarantino et un cinéphile, ce metteur-en-scène a réussi à me diviser sur un de ses films ‘’Boulevard de la mort’’, mais qui m’a fait mal juger aussi ‘’Inglourious Basterds’’.

Le film se passe en 1941, dans une France occupée par les Allemands, Shosanna Dreyfus, une jeune Juive, assiste à l’exécution de sa famille par le colonel SS Hans Landa. Mais elle parvient à s’échapper et s’enfuit à Paris où elle se construit une nouvelle identité, devenant propriétaire d’un cinéma de quartier.

Pendant ce temps, le lieutenant Aldo Raine recrute un petit groupe de soldats juifs américains pour terroriser les troupes d’occupation allemandes. Très vite connus sous le nom des « Bâtards », s'appliquant à scalper leurs ennemis.

En 1944, Raine et ses hommes sont amenés à faire équipe avec Bridget von Hammersmark, une actrice allemande qui est aussi agent double pour les services secrets britanniques, pour tenter d’assassiner les principaux dirigeants du Troisième Reich, réunis pour la première d’un film de propagande.

Shosanna et l’équipe de Raine vont avoir la chance d’assassiner le Troisième Reich.

Dit comme ça, j’aurais pu m’attendre à une série B sympathique et regardable, mais pour moi, ce n’est pas du tout le cas.

Créer une fiction dans une époque qui a vraiment existé, pourquoi pas ?! Après tout, on a eu des films sympathiques comme ‘’Titanic’’ de James Cameron et ‘’Wild wild west’’ de Barry Sonnenfeld.

Et même du côté français, on a eu ce genre de films, ‘’La folie des grandeurs’’, ‘’Mais où est donc passée la septième compagnie ?’’ et ‘’Papy fait de la résistance’’.

Mais, il faut que l’œuvre soit crédible et intéressante, est-ce que ‘’Inglourious Basterds’’ est crédible et intéressante ? Je développe.

Dans ce film, on a à faire à des personnages creux, clichés et stupides, sauf pour le colonel Hans Landa.

Du côté des méchants, ils sont juste méchants ou obéissants et du côté des gentils, ils sont tarés et rancuniers.

Et pendant tout le film, ils passent leur temps à parler, à boire, à fumer et à manger et quand on a enfin une scène d’action, soit elle est complètement gratuite ou soit elle est trop classique et vulgaire.

Pour le coup, Quentin Tarantino ne s’est pas trop cassé la tête pour ses personnages ou sa violence extrême, c’est vraiment du sous-Tarantino qu'il nous donne dans ce film.

Concernant sa fiction et en particulier la chute du Troisième Reich, c’est complètement ridicule.

Hitler et tous ses dirigeants sont tués et c’est la fin de la guerre, mais ce n’est pas possible d’un point de vue historique.

Hitler n’était pas le seul à faire la guerre, il y a eu les pays de l’axe qui ont uni leurs forces avec lui, donc, chute ou pas chute du Troisième Reich, la guerre continue.

Autre problème, Hitler a transmis aux Allemands, son idéologie radicale, donc, même si le Troisième Reich a été anéanti dans ce film, l’idéologie est toujours présente et donc, ils peuvent trouver des remplaçants pour continuer la guerre.

Et si on regarde bien le film, à aucun moment on ne voit Hermann Göring et Martin Bormann se faire tuer, donc, ils ont pu survivre à l’attentat et prendre les commandes du Reich et donc la guerre continue.

Finalement, du point de vue historique ou du film, les gentils n’ont pas vraiment gagné la guerre, ils ont juste mis des bâtons dans les roues de leurs ennemis.

Et aussi, c’est absurde qu’Hitler et tous ses dirigeants décident d’abandonner leurs fonctions pour voir un film à Paris et le même jour.

Alors oui, c’est un film pour donner espoir à l’armée du Reich, mais il y a un gros problème, la guerre continue et tu ne peux pas demander à tous tes dirigeants de prendre une pause le même jour, ce n’est pas possible.

Et le truc le plus débile dans le film, quand Htiler et ses dirigeants regardent le film au cinéma, ils sont surveillés par 2 sentinelles.

C’est le Troisième Reich et pour leurs sécurités, ils ont juste 2 sentinelles, mais c’est absurde, dans ‘’Papy fait de la résistance’’, le général Spontz avait des sentinelles un peu partout chez les Bourdelle pour éviter un attentat et là dans ‘’Inglourious Basterds’’ les dirigeants du Reich ont juste 2 sentinelles dans un cinéma français à Paris où ils vont pour la première fois, c’est vraiment absurde.

A propos de Paris, je pense que Tarantino a choisi cette ville française pour faire un hommage au cinéma, étant donné que la France est la terre natale du 7ème art.

Autre point négatif, la performance de Brad Pitt n’est pas du tout convaincante, le mec joue un personnage complètement taré et vu l’expression de son visage, il me donne l’impression qu’il s’ennuie et ça se voit bien dans une scène où le colonel Hans Landa et Bridget von Hammersmark ont une conversation au cinéma.

Et pareil pour Mélanie Laurent, elle passe son temps à faire la tête et comme son personnage n’est pas du tout attachant et sans profondeur, tu commences en avoir assez de sa performance.

Dernier point négatif, il y a un faux-raccord très visible dans la taverne, à un moment, on voit le barman et sa fille trinquent avec les soldats de la Wehrmacht et le plan suivant, on les voit dans le comptoir. Incroyable ! Tarantino a donné à ces 2 personnages, le don d’ubiquité.

Concernant mes points positifs sur ce film, il est mémorable, les personnages de Christoph Waltz et d’August Diehl sont les seuls que j’ai appréciés, la plupart des musiques sont pas mal et la présence du personnage d’Emil Jannings est un bon point pour l’hommage du cinéma.

Verdict : ‘’Inglourious Basterds’’ peut être considéré comme un mauvais film à cause de son fond assez bancal, de ses personnages très simplistes et détestables et de la paresse de Tarantino, mais son objectif est de faire une fiction délirante et Tarantino prend du plaisir à faire son propre délire avec sa mise-en-scène et la grande performance de Christoph Waltz.

De mon côté, c’est un délire comme ‘’1941’’, ‘’Mars attacks !’’ et ‘’Piranha 3D’’, un délire que je n’ai pas apprécié.

Niveau de la violence, c’est vulgaire, gratuit et classique, son histoire n’est pas amusante, il y a de grosses incohérences et des facilités débiles dans le scénario, son côté western n’est pas intéressant, l’hommage au cinéma n’est pas développé, presque tous les personnages sont caricaturaux et détestables et le film est ennuyeux.

Je ne sais pas si c’est un ratage de la part du réalisateur ou si c’est moi qui sous-estime ce film, mais tout cas, ça restera le seul film de Quentin Tarantino qui m’a fait lui donner un avis négatif.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4088 fois
28 apprécient · 7 n'apprécient pas

Sachadu54 a ajouté ce film à 7 listes Inglourious Basterds

Autres actions de Sachadu54 Inglourious Basterds