Affiche Inland Empire

Critiques de Inland Empire

Film de (2006)

Critique de Inland Empire par Adinaieros

Il y a des films qu'il faut recevoir dans un état d'esprit particulier pour pouvoir en apprécier pleinement la substance. Évidemment il n'y a rien d'innocent à ce qu'une telle phrase ouvre la critique de la dernière création du réalisateur de Mulholland Drive, Twin Peaks et Lost Highway. David Lynch est en effet dans le paysage cinématographique mondial un membre à part capable à la fois du plus... Lire l'avis à propos de Inland Empire

2 1
Avatar Adinaieros
5
Adinaieros ·

Critique de Inland Empire par hernstburgler

Il nous jambonne. Pour le coup, M. Lynch prend sa caméra HD, et se dit qu'il va filmer des trucs, en faire plein de bouts, et à la fin, il en fera quelque chose qui tient, et de toute façon, on s'en branle, c'est à chacun de s'opignoler du chef. Esthétiquement fatigant à l'écran, on retrouve bien évidemment l'ambiance, et les "codes". Il y en a partout, alors on regarde et on se dit que c'est... Lire la critique de Inland Empire

3 2
Avatar hernstburgler
2
hernstburgler ·

Critique de Inland Empire par williambradigan

Bon, ok, les films intelligents c'est bien. Mais faut pas perdre celui qui regarde non plus parce que c'est mal. C'est humainement impossible d'avoir l'idée d'un film pareil et d'échapper à une overdose pendant la genèse. Bilan du visionnage : Lynch vient d'une autre planète. Lire l'avis à propos de Inland Empire

4 15
Avatar williambradigan
2
williambradigan ·

Critique de Inland Empire par Tybalt

J'avais déjà plus ou moins lâchè l'affaire Lynch après le décevant Mulholland Drive, mais le revisionnage de Lost Highway m'a finalement convaincu de regarder Inland Empire. Le film suit grosso modo le fil du précédent long de Lynch, à savoir une intrigue plus que relâchée délibérément complexifiée prétexte à des chaines purement sensoriels. Pendant une heure et demi ça fait à peu près... Lire la critique de Inland Empire

3
Avatar Tybalt
3
Tybalt ·

Critique de Inland Empire par Chro

Par Jean-Philippe Tessé Les empires s'effondrent toujours parce qu'il arrive un moment où le pouvoir, à force de se disperser, de se diffuser en de multiples directions, se dissout et disparaît : invisible, insituable, dépourvu de centre et d'échelle. Il en irait de même d'INLAND EMPIRE si l'empereur Lynch n'avait fixé à son chemin, peut-être avec préméditation, peut-être in extremis, une issue.... Lire l'avis à propos de Inland Empire

2
Avatar Chro
10
Chro ·

L'art de se prendre un truc étrange entre les deux hémisphères

Je me demande si ce type est comme ça dans sa tête tous les jours. Si c'est le cas, ouais, il doit se sentir vachement seul. Ce n'est pas qu'un fou incompris, il cherche pas une seconde à l'être. Dès les 20 premières minutes, il annonce la couleur. Il prend ta tête entre ses mains, enlève doucement le cerveau de son emplacement et fait pénétrer sa chose avec violence entre tes deux hémisphères... Lire la critique de Inland Empire

2
Avatar Rumol
8
Rumol ·

What are you talking about ?

Inland Empire ravira les fans de David Lynch, mais déroutera totalement tous les autres. Un bonheur total ou près de trois heures perdues. Chaque plongée dans l'univers de David Lynch promet d'être une expérience inoubliable. Le cinéaste américain oblige à chaque fois le spectateur à un exigeant travail d'attention, de mémoire et surtout d'interprétation. Inland Empire, application minutieuse... Lire l'avis à propos de Inland Empire

2
Avatar Aede
8
Aede ·

Critique de Inland Empire par maxnml

Images - images - images - cinéma - que l'on ne se plaigne pas de ne rien comprendre - car dans l'image il n'y a que ce que l'on y met qui prend sens, accompagnée par la paranoïa de la caméra et des personnages enfermées dans le cadre. A la fin des trois heures, on bénit de sentir son souffle de nouveau. Lire l'avis à propos de Inland Empire

2
Avatar maxnml
9
maxnml ·

Et le jadis merveilleux romantisme de Lynch dans tout ça ???

Dur mais prévisible. David Lynch a épuisé tout son art qui le rendait si grandiose dans Mulholland Drive. Et le romantisme dans tout ça, ce romantisme que Lynch maitrisait si bien ?Le film, malgré une bonne demi-heure, est un enchainement de séquences incohérentes, d'une incompréhensibilité irritante (contrairement à ses autres films où on aimait se perdre) . Puis la caméra en DV est... Lire l'avis à propos de Inland Empire

2
Avatar MrOrange
3
MrOrange ·

Critique de Inland Empire par Cronenbergfansoff

Bon je suis évidemment ressorti de ma séance ciné avec un goût amer, et le considère comme Dune, Mulholland drive ou encore Blue velvet comme étant l'un des pires films de l'histoire. Disons qu'avant la séance, ça avait l'air sympa puisque c'était de David Lynch, et en plus les images délirantes que j'avais vu sur le net étaient intéressantes. Après quand j'ai commencé à regarder, j'ai... Lire l'avis à propos de Inland Empire

Avatar Cronenbergfansoff
4
Cronenbergfansoff ·