Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche Inside Llewyn Davis

Inside Llewyn Davis

(2013)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 23
  2. 53
  3. 134
  4. 454
  5. 1073
  6. 2691
  7. 4903
  8. 4052
  9. 1296
  10. 312
  • 15K
  • 1.2K
  • 6.2K

Inside Llewyn Davis raconte une semaine de la vie d'un jeune chanteur de folk dans l'univers musical de Greenwich Village en 1961.

Casting : acteurs principauxInside Llewyn Davis

Casting complet du film Inside Llewyn Davis
Match des critiques
les meilleurs avis
Inside Llewyn Davis
VS
Avatar DjeeVanCleef
9
Like a rolling stone.

http://youtu.be/754sRFIHIrA (note le chat sur la pochette) Ça commence comme une chanson qui prend son temps. Avec une guitare, une voix et des silences. Une chanson qui raconte la vie d'un type. Une chanson folk pour dire la vérité. Une vie qui ne sourit pas. Un habitué des trains qui passent sans qu'il soit du voyage ou qui saute en marche croyant être arrivé à destination. Celui qui est arrivé trop tôt ou qui se pointe trop tard. Le gars qui opte plus souvent qu'à son tour pour la capote...

158 44
Insipide Llewyn Davis

Ce film m'énerve, parce qu'il me rappelle que je ne comprends vraiment pas ce qui fait la génialitude des Coen (précisons pour ma défense que je n'ai vu que Burn after reading, Big Lebowski que j'ai tous deux détestés et No country for old man et True Grit que j'ai, eux, beaucoup appréciés -je n'ai probablement pas encore vu leurs "meilleurs films", Fargo, A serious Man...). J'ai l'impression qu'il faut être sensibilisé au cinéma des Coen pour pouvoir aimer Inside Llewyn Davis. J'ai... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

4 2
Critiques : avis d'internautes (299)
Inside Llewyn Davis
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La chambre des dépités

Il m’aura finalement fallu 24h pour mettre le doigt dessus. Le dernier film des frères Coen distille pendant 1h45 un sentiment diffus, insaisissable. Pendant toute la projection, cette curieuse impression que tu assistes à quelque chose de beau et maitrisé, de haute volée (voyez la critique de Kenshin, qui raconte ça en quelques très jolis mots) mais dont tu te dis également que ça... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

295 95
Avatar guyness
8
guyness ·
That’s all folk.

« Pendez-moi, j’ai défié le monde… » chante Llewyn dans la chanson qui ouvre le film. Tout est là, comme souvent chez les frères Coen, pour irrémédiablement condamner le protagoniste. Parasite, squatteur, coucheur irresponsable, voire collègue antipathique, il promène ses échecs dans l’hiver du Village des sixties naissantes. Nul glamour, mais une atmosphère d’époque gelée, où les mélopées d’un... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

97 6
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
A quoi tient un destin ?

Après coup, en regardant ce que j'ai vu comme films des frères Coen, je dois bien admettre que ce sont des cinéastes qui ne m'ont jamais laissé indifférent, réussissant bien souvent à m'émouvoir, me surprendre ou me passionner avec des films comme Barton Fink, Fargo ou The Big Lebowski. Pourtant, lorsqu'un nouveau bébé des deux brothers sort en salles, je ne m'y rends jamais et je suis même... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

5
Avatar batman1985
8
batman1985 ·
Découverte
La mélodie du malheur

Avec Inside Llewyn Davis, pas d'effluve romanesque, pas de folie des grandeurs, les réalisateurs américains nous offrent là un film intimiste sur un artiste vagabond qui tel un funambule va de canapé en canapé et crèche par ci par là, où l'on veut bien l'accueillir. Ce personnage de Llewyn Davis, magnifiquement interprété par le très prometteur Oscar Isaac, s'inscrit parfaitement dans l'idéal... Lire la critique de Inside Llewyn Davis

50 7
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·
Critique de Inside Llewyn Davis par Gérard Rocher

Nous sommes en 1961 en compagnie de Llewyn Davis que nous suivons dans cette histoire. Ce jeune homme est ce que l'on peut appeler un raté, vivant comme il peut dans Greenwich Village au gré de celles ou ceux qui veulent bien l'accueillir une nuit chez eux. Il se promène avec un chat, "Ulysse" dont il a accepté la garde, son éternelle guitare et une valise contenant son strict nécessaire. Sa... Lire l'avis à propos de Inside Llewyn Davis

56 6
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·
Toutes les critiques du film Inside Llewyn Davis (299)
SéancesInside Llewyn Davis
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Inside Llewyn Davis
Bande-annonce Inside Llewyn Davis
Vous pourriez également aimer...