On naît poussière et on meurt poussière.

Avis sur Interstellar

Avatar Hortasio
Critique publiée par le

Interstellar est une fresque spatiale illustrant l'humanité dans ses derniers retranchements pour la survie de l'espèce. Cooper père de famille ingénieur et ancien astronaute vit difficilement de la récolte de maïs, l'une des seules ressources restantes de la terre. Sa fille découvre les coordonnées géographiques menant à un lieu précis, elle et son père décident d'y jeter un coup d'oeil. La Nasa veut explorer un trou noir pour découvrir une nouvelle planète vivable pour les Terriens, Cooper accepte et le voyage galactique peut commencer.

L'histoire est bien construite et les différents éléments de celle-ci posent des questions intelligentes sur la race humaine et ses problèmes avec la terre, la survie de l'homme est le point central du film. Le souci c'est classique au possible et prévisible dans l'ensemble, paradoxalement les théories exprimées sont incompréhensibles pour des personnes qui n'ont pas de culture dans ces domaines. Aucunes fois le trou noir et les différents espaces temporels ne sont expliqués, les expéditions précédant nos protagonistes pareille, tout pleins de petites choses qui font qu'au final on décroche du voyage tant il est confus et surtout très long il ne dure pas moins de 2H50 !

Là où il fait fort c'est clairement dans la mise en scène de son univers, tout semble authentique que ça soit les personnages, les propos tenus et surtout l'espace. Jamais ça ne m'a paru si crédible on se sent transporté dans cet inconnu l'impression de solitude est totale. Les références à Alien, 2001 et tout autres chefs-d'oeuvre sont là mais surtout l'influence de ces derniers est directement impactés dans l'atmosphère selon Nolan. Á ce niveau de réalisme c'est dur de trouver un défaut visuel c'est une calque esthétique rajoutez à cela la musique de Zimmer et on a le duo parfait. Le travail du son qui enveloppe cet espace est hallucinant, et il nous jette ça en pleine face d'une force incommensurable. Certains moments dramatiques sont particulièrement poignants et en général l'ambiance créée nous décroche la mâchoire.

Rares sont les films des années 2010&cos à me surprendre d'une telle manière, j'ai ressenti une émotion que seule les grands m'ont procurée, ce sentiment d'émerveillement devant des oeuvres si puissantes qui nous happe tel des êtres fleures bleus.

Un voyage qui restera gravé dans la mémoire collective comme la pièce maîtresse spatiale de cette décennie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 376 fois
2 apprécient

Hortasio a ajouté ce film à 8 listes Interstellar

Autres actions de Hortasio Interstellar