Affiche It Follows

Critiques de It Follows

Film de (2014)

Miii ._. (ou : les aventures d'une souris devant un film d'horreur)

Je ne regarde pas beaucoup de films d'horreur. J'ai les bases, j'aime bien occasionnellement me poser devant un bon gros film terrifiant avec une bière, un coussin (très important, le coussin) et mon frère et/ou des amis, histoire de rigoler de notre propre peur et de détendre l'atmosphère ; "ça va, c'est qu'un film. Ouf". Je comprends les gens qui aiment se mettre un petit coup d'adrénaline,... Lire l'avis à propos de It Follows

121 9
Avatar Kogepan
8
Kogepan ·

Les yeux dans le rétro

C'est les yeux dans le rétro, en revisitant l'imaginaire du cinéma de John Carpenter et Wes Craven que D.R. Mitchell parvient à renouveler une production horrifique faite de films interchangeables et sans aucune envergure. Un film d'épouvante, c'est d'abord une ou plusieurs images qui hantent le spectateur, qui le suivent partout justement. Danny Torrance sur son petit vélo, Leatherface... Lire l'avis à propos de It Follows

98 2
Avatar OEHT
7
OEHT ·

MST sur pattes

It Follows est un teen movie. Un teen movie certes, mais très éloigné de la comédie American Pie ou d’Hunger Games. It Follows est un film d’horreur. Le rite de passage à l’âge adulte est, comme souvent dans les teen movies, lié à la sexualité. Sauf qu’ici, ce rite est entaché par une malédiction faisant basculer l’innocence de... Lire la critique de It Follows

49 6
Avatar Vincent_Ruozzi
7
Vincent_Ruozzi ·

Suivre et survivre

C’est sur un éblouissement propre à séduire le cinéphile peu connaisseur du genre que s’ouvre It Follows : une superbe leçon de mise en scène. Le plan séquence initial, tout en lenteur circulaire, distille dans sa maitrise et sa sérénité triste l’atmosphère désenchantée qui fera tout le charme du film. Lui succèdent quelques tableaux (un silhouette minuscule sur la... Lire l'avis à propos de It Follows

101 11
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Le chemin à suivre

Les genres de l’épouvante et de l’horreur ne ressemblent pas aux autres genres cinématographiques. Ce ne sont pas à proprement parler de sous-genres mais ils sont à la fois composés de films pour la plupart extrêmement clichés et qui dérangent beaucoup (ambiance, stress, manque d’ambition). Ce... Lire la critique de It Follows

56 17
Avatar MatthieuS
9
MatthieuS ·

Un film qui vous filera la cht... la trouille

It follows est un film intéressant à plus d'un titre. Partant d'une idée simplissime: une menace lente mais implacable poursuivant sans relâche la protagoniste, Mitchell va ajouter toute une texture, une mythologie à la bordure de la métafiction à son film pour le renforcer aussi bien dans sa forme que son fond. D'un point de vue formel, David Robert... Lire la critique de It Follows

41 15
Avatar Samu-L
7
Samu-L ·

Mais qu'avez-vous fait à Jay ?

Second long-métrage de l'américain David Robert Mitchell, It Follows, sorti de nul part, aura fait sensation dans les nombreux festivals où il fut projeté, remportant notamment le Grand Prix et le Prix de la critique à Gérardmer, ainsi que le Prix de la critique internationale à Deauville. Inspiré par un cauchemar récurrent du cinéaste, It Follows... Lire la critique de It Follows

39 2
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

« Free your mind... and your ass will follow » (Funkadelic)

(Je tiens à préciser que l'on doit l'existence de cette bafouille à la limite de 2500 caractères imposée aux annotations de listes sur SensCritique...) J'aime beaucoup ce genre de cinéma d'horreur (et par extension ce genre de cinéma) qui impose par sa scène d'introduction une ambiance, un code, une esthétique, et qui s'y tiendra jusqu'à la fin. Ici, c'est une véritable... Lire la critique de It Follows

54 22
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·

Only monster forgives

Où sommes-nous ? Ce bruit assourdissant, dissonant, qui nous parvient à la vue de ce quartier pavillonnaire tout droit sorti de Blue Velvet ou Donnie Darko. Une jeune adolescente peu vêtue sort de chez elle en courant sur la route, effrayée par on ne sait quoi. Semblant fixée quelque chose -quelqu’un (nous ?), un fantôme qu’elle seule n’apercevra- elle rebrousse chemin pour se morfondre dans... Lire la critique de It Follows

107 9
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Maîtrise d'oeuvre d'un bon charpentier

Tout bon connaisseur du Slasher vous dira que le thème principal du genre reste la sexualité des adolescents: de Halloween, où la seule survivante est celle qui ne couche avec aucun garçon, jusqu'à Vendredi 13, où les jeunes gens sont punis pour avoir forniqués plutôt que d'avoir surveiller le camp, en passant par les remarques et attitudes salaces... Lire la critique de It Follows

67 5
Avatar Plug_In_Papa
8
Plug_In_Papa ·