👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Jack le magnifique

Saint Jack

1979

221

206

27

6.9

Film de Peter Bogdanovich · 1 h 52 min · 5 décembre 1979 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Ben Gazzara, Denholm Elliott, James Villiers, Joss Ackland, Rodney Bewes, Mark Kingston, Lisa Lu, Monika Subramaniam

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Dans les années 1970, Jack Flowers est un Américain déraciné à Singapour où il dirige une maison close avec un ami comptable. Pourtant, le proxénète doit se heurter à la colère de la pègre locale chinoise, mécontente de son succès, au moment même où la CIA lui propose d'ouvrir un autre bordel uniquement réservé aux soldats en permission, de retour de la guerre du Vietnam…

Tom_A

Tom_A

Singapour il y a 60 ans. La guerre du Vietnam en creux. Proxénétisme à la cool et film d'espionnage. Ça ne ressemble à rien, et c'est étonnamment...

il y a 2 ans

Fatpooper
6
Fatpooper

Critique positive la plus appréciée

Au bout de ses rêves

Le film m'a fait penser à du Cassavetes et pas seulement pour la présence de Ben Gazza au casting. L'idée n'est pas mal, les personnages sont séduisants, l'intrigue intéressante. Ce qui m'a un peu...

Lire la critique

il y a 5 ans

Morrinson
7
Morrinson

"People make love for so many crazy reasons, why shouldn't money be one of them?"

Saint Jack est une peinture très mélancolique de Singapour dans les années 1970, vue à travers le prisme du post-colonialisme américain, et vécue par un vétéran de la guerre de Corée d'origine...

Lire la critique

il y a 2 ans

Boubakar
6
Boubakar

SIngapour, terre de contrastes.

Trois bides successifs ont suffi à Peter Bogdanovich, un des réalisateurs phares du Nouvel Hollywood, pour le faire déchoir de son piédestal ; Daisy Miller, Enfin l'amour et Nickelodeon. Devant pour...

Lire la critique

il y a 3 ans

Chicago
7
Chicago

Jack le bienveillant !

Ce film brille d’abord par un scénario culotté (inimaginable aujourd’hui), faisant d’un proxénète américain expatrié un personnage positif, au-delà de ses zones d’ombre. Ben Gazzara ( formidable) lui...

Lire la critique

il y a 3 ans

clément-tibère
8

Critique de par Roberto Tobias

Un pur régal ! Pas besoin d'être un classique du cinéma ou un chef d'oeuvre du 7ème Art, parfois un simple film perdu dans les limbes de la cinéphilie peut suffire à notre plaisir du soir. Singapour,...

Lire la critique

il y a 9 mois