Advertisement

Pas si ton ambition c'est de t'éclater devant la télévision.

Avis sur Jackie Brown

Avatar Kowalski
Critique publiée par le

Le film de Tarentino le plus "classique". C'est loin d'être le plus déjanté, le plus violent, le plus bavard, le plus drôle, le plus cynique de sa filmographie et pourtant cela reste mon préféré.
5 raisons d'adorer ce film:

1) Pour le duo Pam Grier -Robert ou comment Tarentino par son amour des acteurs à réussi à donner à deux acteurs cultes mais has been le rôle de leur vie. C'est une belle histoire d'amour entre deux solitudes qui n'ont pas été épargné par la vie et se battant pour s'en sortir avec dignité et courage sans jamais se plaindre et ne comptant que sur eux-même. Quelle bonne idée que de prendre deux acteurs principaux ayant dépassé la quarantaine et portant ainsi sur leur visage le poids de leur vie. Pam Greer, ex star de la blacxploitation, n'à jamais été aussi bien mise en valeur que dans ce film. Elle est tout simplement magnifique. Et Forster, c'est la classe dans la simplicité. Pas besoin de long discours, des mots simples voire banals suffisent à installer une complicité amoureuse entre ces deux personnages. La scène de fin, toute en retenue, où ils se quittent est superbe.

2) Pour l'ensemble des autres rôles
- Samuel L Jackson impeccable comme d'habitude dans le rôle du truand qu'un meurtre n'effraie pas mais qui ne fait pas la loi dans sa propre maison (avec Melanie)
-De Niro avec un rôle à contre emploi dans le rôle d'un ex taulard pas très bavard, un peu lent à réfléchir (mais surtout très défoncé) qu'il ne faut pas faire chier car au bout d'un moment ça explose (voire Melanie dans le parking)
- Keaton génial dans le rôle du flic qui veut se la jouer cool et qui se la raconte , sauf qu'il se fera entuber comme tout le monde.

3) Pour la bande son parfaite (pas une faute de goût, on peut même entendre du Johnny Cash), mais est-ce une surprise dans un Tarentino?

4)Pour le scénario béton et sans incohérence

5) Pour certains plans géniaux de maître Quentin, quelques exemples:
-la scène d'entrée où l'on suit Jackie sur le tapis roulant
-la scène de l'exécution où l'on quitte de vue la voiture d'Ordell pour passer par dessus la palissade et la retrouver dans le terrain vague à côté
-la scène dans le centre commercial où la camera tourne autour de Jackie paniquée

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 615 fois
23 apprécient

Kowalski a ajouté ce film à 13 listes Jackie Brown

Autres actions de Kowalski Jackie Brown