Bande-annonce
Affiche Je hais les acteurs

Je hais les acteurs

(1986)
12345678910
Quand ?
5.6
  1. 4
  2. 4
  3. 10
  4. 12
  5. 34
  6. 48
  7. 31
  8. 6
  9. 3
  10. 0
  • 152
  • 4
  • 66

Splendeurs et misères de la grande époque d'Hollywood dans les années quarante. L'histoire d'un producteur tyrannique, d'un réalisateur paranoïaque, d'une pin-up mariée vingt-quatre fois, d'un acteur qui refuse de vieillir...

Casting : acteurs principauxJe hais les acteurs

Casting complet du film Je hais les acteurs
Match des critiques
les meilleurs avis
Je hais les acteurs
VS
Critique de Je hais les acteurs par AMCHI

Je hais les acteurs n'est pas réellement extraordinaire à voir mais son histoire de studio hollywoodien durant la guerre et sa distribution d'acteurs est fabuleuse avec entre autres un remarquable Bernard Blier en tycoon d'un studio Hollywoodien fulminant lorsque les soldats américains sont insultés ou rageant lorsque la mère américaine est bafouée, Michel Galabru est très amusant aussi en star déchu (mais il y a aussi une brève apparition de Gérard Depardieu, Claude Chabrol et même le...

1
The artist avant l'heure ?

Premier film de Gérard Krawczyk, on ne peut pas dire que ce dernier ait choisi le chemin le plus facile. C'est tiré d'un livre de Ben Hecht, célèbre romancier et scénariste, qui raconte la vie d'un studio hollywoodien (imaginaire, comme les personnages) des années 40, avec tout ce que ça peut comporter en mégalomanie, sur fond de meurtres en séries. On suit plus exactement Jean Poiret, qui joue le patron du studio, qui doit gérer les aléas des tournages, souvent accompagné de son... Lire la critique de Je hais les acteurs

PostsJe hais les acteurs

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (7)
Je hais les acteurs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
JE HAIS LES ACTEURS de Gérard Krawczyk

Gérard Krawczyk adapte pour le grand écran un roman de Ben Hecht. Très grand auteur de roman et de pièces de théâtre. Mais aussi immense scénariste hollywoodien auquel le cinéphile lui doit entre autres "Scarface" (1932) de Howard Hawks, "Sérénade à trois" ("Design for living") (1933) de Ernst Lubitsh "Gunga Din" (1939) de George Stevens "Les enchaînés" ("Notorious") (1946) de Alfred Hitchcock...... Lire la critique de Je hais les acteurs

6 1
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·
Le mouvement monofilm du n'importe-quoiïsme

C'est décidément une bien étrange chose que d'exporter tout un casting dans une autre culture. Krawczyk a obtenu la signature de bien des grands noms français pour construire son Hollywood francophone, mais je pense qu'il doit encore se demander à ce jour pourquoi il a fait un tel film. À des fins parodiques ? Ça manque vraiment de caricatures ; le personnage de Galabru insinue que ses... Lire l'avis à propos de Je hais les acteurs

Avatar Ywan Cooper
3
Ywan Cooper ·
Critique de Je hais les acteurs par hopkins

"Je hais les acteurs" adapté du roman éponyme de Ben Hecht est le premier long métrage de Gérard Krawczyck. Relativement passé inaperçu au moment de sa sortie le film a depuis acquis un statut de film culte auprès des cinéphiles. A l'aune du succès remporté par "The artist" autre hommage au Hollywood de la grande époque par un metteur en scène français on se dit que sorti aujourd'hui le film... Lire la critique de Je hais les acteurs

1
Avatar hopkins
6
hopkins ·
Découverte
J'adore les acteurs

Pour la petite histoire gamin j'ai vu 30 secondes de ce film avant d'aller me coucher. C'était la scène où Galabru saute sur le bureau de Poiret comme un cabri, mais n'arrive plus à en descendre. J'avais trouvé cela drôle. Ce qui m'avait marqué aussi c'était le fait que ce soit un film récent tourné en noir et blanc pour mieux refaire ambiance d'avant. Cette image de Galabru sur le bureau... Lire la critique de Je hais les acteurs

Avatar Joachès
7
Joachès ·
Critique de Je hais les acteurs par samtyler

Pour commencer je ne comprends pas cette moyenne de 4.8 sur 10 étant donné la moyenne de the artist presque de 7 vu que ce film et à mon sens une pâle copie de Singin' in the Rain de Stanley Donen et Gene Kelly ( pour l'info j'ai ces deux films avec pour the artist le réalisateur les deux acteurs principaux et le producteur, pour Singin' in the Rain présenté par Stanley Donen himself). Ce film... Lire l'avis à propos de Je hais les acteurs

1
Avatar samtyler
8
samtyler ·
Toutes les critiques du film Je hais les acteurs (7)
Bande-annonce
Je hais les acteurs
Vous pourriez également aimer...