👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Je suis heureux que ma mère soit vivante

2009

321

463

21

6.8

Film de Claude Miller et Nathan Miller · 1 h 30 min · 30 septembre 2009 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Vincent Rottiers, Sophie Cattani, Christine Citti, Yves Verhoeven, Maxime Renard, Olivier Guéritée, Ludo Harley, Gabin Lefebvre

Pays d'origine :

France
Casting complet et fiche technique

Notre identité est un vêtement dont notre enfance a dessiné les coutures. La présence de ceux qui nous ont élevés, nos parents, a été fondatrice de ce que nous sommes. Mais que se passe-t-il quand il s'agit d'absence ? C'est une des questions posées par notre histoire.Entre 7 et 20 ans, Thomas a recherché Julie, sa mère biologique. A l'insu de ses parents adoptifs, il va retrouver cette femme qui l'a abandonné à 4 ans et commencer auprès d'elle une "double vie". Mais "qui a deux maisons perd la... Voir plus

Dröm

Dröm

La vache ! Selon SC, Nathan Miller avait 265 ans quand il a fait ce film. Impressionnant.

il y a 8 ans

7 j'aime

8

eloch
10
eloch

Critique positive la plus appréciée

" Il reste toujours quelque chose de l'enfance, toujours ..."

Thomas, on le sent/ le sait dès le début, a un problème avec sa mère. Lui et son frère repabtisé de Patrick à François ont été adopté par les Vigier. Mais Thomas recherche sa mère par tous les...

Lire la critique

il y a 10 ans

Boubakar
5
Boubakar

Critique négative la plus appréciée

Les liens du sang.

Tiré d'un fait-divers réel survenu en 1996, "Je suis heureux que ma mère soit vivante" est le premier film réalisé par Nathan Miller, fils de Claude (qui est crédité également comme réalisateur, mais...

Lire la critique

il y a 10 ans

BrunePlatine
6

En quête d'un regard

J'avoue avoir de prime abord été portée vers ce film à cause de son titre : quintessence de l'esprit du drame d'auteur français, non ? Deuxième fois que je vois tourner Vincent Rottiers et toujours...

Lire la critique

il y a 7 ans

Elsa_la_Cinéphile
8

"Maman, je ne te pardonnerai jamais !"

Je trouve que Vincent Rottiers a un visage captivant. Je l'avais déjà repéré dans "A l'origine", puis dans "Bodybuilder" et enfin dans "Dheepan", mais dans ce film, il est au sommet. Il a une façon...

Lire la critique

il y a 6 ans

Caine78
7
Caine78

Critique de par Caine78

Intense sans jamais tomber dans le mélodramatique ou le sirupeux à un quelconque moment, ce "Je suis heureux que ma mère soit vivante" apparaît très rapidement comme une oeuvre dense et appliquée,...

Lire la critique

il y a 4 ans

Cine2909
5
Cine2909

Critique de par Cine2909

Portrait intimiste d'un garçon désorienté, Je suis heureux que ma mère soit vivante bénéficie de tout le savoir-faire de Claude Miller qui pour l'occasion co-réalise le film avec son fils Nathan...

Lire la critique

il y a 11 ans