Affiche Je suis un évadé

Critiques de Je suis un évadé

Film de (1932)

  • 1
  • 2

L'antagoniste de Morgan Freeman !

Quelle claque. Oubliez le pathos à l'extrême, les larmes inutiles, des heures de dialogues indigestes pour nous faire ressentir la souffrance, nous pauvre spectateurs un peu cons. C'est vrai on a besoin d'aide pour nous faire pleurer ou tout simplement ressentir la moindre émotion, quelques notes de piano par ci, quelques longueurs par là, tout est bon pour être sûr que les idiots à qui on va... Lire l'avis à propos de Je suis un évadé

50 9
Avatar Gwimdor
9
Gwimdor ·

L'essence d'un pont

Construire des ponts. Le rêve de James Allen est symbolique sur bien des points : il s’agit de construire au retour de la guerre, il s’agit de relier et d’assurer les flux pour s’extraire de la routine étouffante de l’usine qu’on lui impose de retrouver. Mais le système en a décidé autrement. James navigue de prisons en prisons : de l’armée au capitalisme, de la patrie à la famille, tout... Lire l'avis à propos de Je suis un évadé

40
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·

Prison Break

James Allen est de retour de la grande guerre, et c’est un homme changé qui revient chez lui. Il ne veut plus travailler dans sa petite usine, mais construire des ponts et des routes, faire quelque chose de ses mains, être libéré de la routine. Seulement il peine à trouver un travail et dans sa misère, se fait piéger par un malfrat de bas-étage, le conduisant ainsi à la case pénitencier pour 10... Lire la critique de Je suis un évadé

35 14
Avatar Melly
9
Melly ·

Prisonnier du pays de la liberté

Adaptation du récit de Robert E. Burns par Mervyn LeRoy, "Je suis un évadé" nous fait suivre un homme, James Allen, qui va se retrouver en prison malgré lui et il va devoir faire face à plusieurs situations délicates pour espérer retrouver sa liberté. Mervyn LeRoy braque sa caméra que le personnage de James Allen, sublimé par l'exceptionnelle composition de Paul Muni qui arrive à le... Lire l'avis à propos de Je suis un évadé

45 5
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Critique de Je suis un évadé par drélium

Je ne saurais mieux dire que gallu qui m'avait donné hyper envie de le voir à la lecture de sa critique... Et premier du top 15 des films de prison de Torspeen, ça attise aussi la curiosité, et j'aime bien les films de prison... Et donc... J'aurais bien mis 8 parce que le film est très gourmand pour raccourcir la vie / cavale de James Allen par des inserts de presse, de calendriers et autres... Lire l'avis à propos de Je suis un évadé

30 5
Avatar drélium
9
drélium ·

I want 2 be 3

1932 est une année faste pour Paul Muni, non pas qu’il soit satisfait que Franklin Delanoo Roosevelt ait remporté les élections présidentielles, premier démocrate depuis Woodrow Wilson, mais car il eut la chance de tourner dans deux des plus grands films des années 30. Après Scarface de Howard Hawks, Muni incarne dans Je suis un évadé, James Allen, un ancien soldat de l’armée américaine, qui... Lire l'avis à propos de Je suis un évadé

38 13
Avatar Confucius
9
Confucius ·

Je suis un évadé (1932)

Il s'agit d'un film noir racontant le destin tragique de James Allen condamné pour un crime qu'il n'avait pas commis. Le scénario s'inspire d'une histoire vraie. Le film démarre en 1919 lorsque les soldats rentrent de la guerre. James de retour chez lui a du mal a se réintégrer dans son ancienne vie, son ancien travail routinier ... Il décide de partir à la recherche de travail. Avec... Lire l'avis à propos de Je suis un évadé

9 3
Avatar greenwich
10
greenwich ·

Critique de Je suis un évadé par JimAriz

Je suis un évadé est un film choc sur l'univers carcéral américain dans l'entre deux guerre. Le choc est d'autant plus brutale que le film est réalisé de manière intelligente par Mervyn LeRoy. Un des pionnier du film de gangster aux commandes avec le plus grands méchants d'un des plus grand films de gangster de l'époque -Scarface- : Paul Muni. Mais c'est aux antipodes de leurs parcours que le... Lire la critique de Je suis un évadé

6 3
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Je suis un classique

Un des grands classiques "sociaux" des 30's. Un film d'une modernité incroyable, que ce soit par sa mise en scène, son scénario ou son casting, tous trois brillants. Paul Muni tient le rôle de sa vie, un personnage aussi captivant qu'attachant. Les retournements de situation sont étonnants et on se passionne de bout en bout pour l'ensemble, également critique de la situation de l'époque. Une... Lire la critique de Je suis un évadé

2
Avatar Caine78
8
Caine78 ·

Ironie et cruauté

Je parlais récemment de Le Trou, référence parmi les films d’évasion. En voici un, plus ancien, mais tout aussi marquant et prenant, s’intéressant cette fois, entre autres, à la question de la réhabilitation dans la société, et s’apparente davantage au genre du film noir. Attention, l’article qui suit va devoir mentionner des éléments-clé de l’intrigue.... Lire la critique de Je suis un évadé

3
Avatar JKDZ29
9
JKDZ29 ·
  • 1
  • 2