Le Sisyphe des temps modernes

Avis sur Je suis un évadé

Avatar gallu
Critique publiée par le

Ce film raconte l'histoire d'un homme qui rentre de la première guerre mondiale, dans sa famille, avec l'envie de changer de vie. Son travail d'usine ne lui convient plus, il aspire à échapper à une vie dépassionnée, mécanique. Son quotidien tayloriste de petit employé d'usine lui est plus insupportable encore que la routine ordonnée de l'armée. Son but est celui de devenir un homme « libre ». « Libre », voilà bien un mot qui ne veut pas dire grand-chose, un mot « vide de sens » disait Diderot qui expliquait qu'on se pense libre lorsqu'on ne comprend pas ce qui nous conditionne. Ce mot recouvre toute sa signification dans « Je suis un évadé ». Libre, James Allen, héros du film, ne le sera jamais, espèce de Sisyphe des temps moderne, il ne fera que changer de maitre : d'abord esclave de l'armée, puis du travail, de la faim, de la prison, du mariage... Il sera toujours soumis, sa conscience sera toujours troublée, jamais au repos, et ce jusqu'à la démence. Ce film impitoyable nous montre l'entre-deux guerres aux états unis telle qu'elle fut, dévastatrice pour les faibles, broyés sous un système qui les dépasse. Ici, même le héros des temps modernes, valeureux, malin et conquérant, s'enlise. Ce film est terrible et magnifique et juste dans sa terreur. Fait exceptionnellement rare pour l'époque, "Je suis un évadé" tient sa ligne noire tout du long, sans faillir dans les dernières minutes par l'habituel volte-face du happy end cher à Hollywood.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1084 fois
54 apprécient · 1 n'apprécie pas

gallu a ajouté ce film à 1 liste Je suis un évadé

  • Films
    Illustration Le mythe de Sisyphe

    Le mythe de Sisyphe

    Liste de films rappelant le mythe de Sisyphe. Vos suggestions sont les bienvenues, agrémentées d'une petite explication (parce...

Autres actions de gallu Je suis un évadé