Affiche Jeanne d'Arc

Critiques de Jeanne d'Arc

Film de (1948)

Le projet du coeur.

Ingrid Bergman s'est battue durant des années pour jouer le rôle de la Pucelle d'Orléans sur grand écran. Elle l'avait déjà interprétée au théatre et a mis la main à la poche pour que le film se passe, avec Victor Fleming derrière la caméra, avec un résultat pour le moins mitigé, aussi bien que le box-office que la qualité globale. On peut noter que cette super-production, qui avait... Lire la critique de Jeanne d'Arc

4 1
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·

Voix off

Une hagiographie hollywoodienne à l'ancienne qui dresse une auréole technicolor à Ingrid Bergman dans le rôle d'une Jeanne d'Arc empruntée et pataude. Avec ses dents Colgate Bright et son cosplay de chevalier en carton difficile d'adhérer à ce biopic mystique à notre époque désabusée. Pourtant le film met tout en oeuvre afin que le spectateur prenne parti pour le personnage jusqu'à tomber... Lire la critique de Jeanne d'Arc

5 3
Avatar archibal
5
archibal ·

Critique de Jeanne d'Arc par Johannes Roger

Le « Jeanne d’Arc » de Victor Fleming avait tout pour faire un excellent film de chevalerie hollywoodien. Un metteur en scène habitué aux grandes fresques, une actrice fortement impliquée. Hélas rien ne fonctionne vraiment, Fleming semble vite se désintéressé des péripéties de son héroïne et enchaîne les scènes mécaniquement sans aucune passion. Ingrid Bergman, habituellement si sobre et... Lire l'avis à propos de Jeanne d'Arc

3 2
Avatar Johannes Roger
6
Johannes Roger ·

Plus cher qu'"Autant en emporte le vent" ??? Vraiment...

Le tout dernier film de Victor Fleming a coûté plus cher qu'"Autant en emporte le vent" ??? De pauvres décors en carton-pâte, un nombre peu considérable de figurants pour ce type de production, un Technicolor incroyablement terne, des séquences de bataille qui font vraiment le minimum du minimum, et on a affaire à un film qui a coûté plus cher qu'"Autant en emporte le vent" ??? Franchement,... Lire l'avis à propos de Jeanne d'Arc

8 2
Avatar Plume231
3
Plume231 ·

Jeanne d'Arc 1948

Après "Casablanca", "les Enchainés" et "Pour qui sonne le glas", Ingrid Bergman confirme en 1948 avec ce rôle historique et religieux, sa position d'icône cinématographique féminine de l'après-guerre. Certes, c'est un film hollywoodien mais la réalisation de Victor Fleming est toute en retenue tendant à montrer une Jeanne d'Arc humble et pleine de doutes face à des enjeux historiques... Lire l'avis à propos de Jeanne d'Arc

Avatar JeanG55
9
JeanG55 ·