Affiche Jeunes, désespérés, violents

Jeunes, désespérés, violents

(1976)

Liberi armati pericolosi

12345678910
Quand ?
6.8
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 1
  6. 1
  7. 6
  8. 2
  9. 0
  10. 0
  • 10
  • 0
  • 17

Trois fils de bonne famille échoués dans la délinquance vont mettre la ville de Milan à feu et à sang en multipliant les braquages, bains de sang et agressions.

Casting : acteurs principauxJeunes, désespérés, violents

Casting complet du film Jeunes, désespérés, violents

PostsJeunes, désespérés, violents

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (4)
Jeunes, désespérés, violents
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les têtes blondes se rebellent

Point de grosse organisation criminelle ni de ramifications politiques habiles dans Jeunes, désespérés, violents et pourtant il n’a pas à rougir devant les chefs de file du poliziesco dans ce qu’il a de plus malsain. Au contraire, son originalité, à savoir une criminalité juvénile en totale roue libre, ne faitpas dans le compromis et lorsqu’il est question d’illustrer une jeunesse...

5
Avatar oso
7
·
LES FÉROCES de Romolo Guerrieri

Plus réussi que « Fango bollente » (1975) de Vittorio Salerno qui traite du même sujet: la plongée dans l’hyper violence de trois jeunes. Il faut dire que le sujet du film est de Fernando Di Leo maître du filone (genre) poliziottesco, ainsi que le scénario co écrit avec Nino Ducci. Romolo Guerrieri qui n’est qu’un tâcheron dans le cinéma italien et dont le seul film mémorable est le western... Lire la critique de Jeunes, désespérés, violents

1
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·
Critique de Jeunes, désespérés, violents par Robert Johnson

Film assez intéressant car différent sur certains points des polars italiens typiques des années 70. Habituellement, les criminels de ces films sont des prolétaires ou des étudiants anarchistes. Et un fois leur(s) méfait(s) commis, ils tentent de s'enfuir de la ville (Rome ou Milan le plus souvent) poursuivis par la police ce qui permet au réalisateur de caser une longue scène de... Lire la critique de Jeunes, désespérés, violents

5
Avatar Robert Johnson
7
Robert Johnson ·
Découverte
Liberi armati pericolosi

Fernando Di Leo ne peut pas être partout et offre son scénario au sympathique Romolo Guerrieri, déjà auteur de quelques bons polars italiens. Liberi armati pericolosi traque une jeunesse en roue libre, immorale jusqu'au bout des Converses, capable de braquer une banque pour le fun et de balancer le pognon par la fenêtre pour admirer ses ainés se foutre sur la tronche... Lire la critique de Jeunes, désespérés, violents

Avatar Seance-sup-0H30
8
Seance-sup-0H30 ·
Toutes les critiques du film Jeunes, désespérés, violents (4)