Touche pas à ma caisse ! ²

Avis sur John Wick 2

Avatar Mathias the Watcher
Critique publiée par le

John Wick, c'est l'homme qui se fait obéir de son clebs sans avoir à lui donner un nom. John Wick, c'est l'homme dont on édulcore les exploits. John Wick, c'est le gars qui a fait du headshot sur CS un mode de vie quotidien. John Wick, c'est le mec qui fait passer le Joker et sa blague sur le crayon pour un magicien amateur. John Wick, c'est Google translation qui éclate Jack Reacher en n'utilisant que son bras gauche. Bref, John Wick, faut pas trop le chercher ou c'est lui qui te trouve!

Je me demandais un peu l'intérêt de faire une suite à un film qui frisait la perfection (j'exagère à peine) et sur lequel tout avait dit. John Wick premier du nom était un véritable succès qui se doit à une histoire simple et une action bien nerveuse et ininterrompue tout en créant subtilement un univers mystérieux dans notre quotidien. Et la réussite était également visuelle avec des scènes de cascades pêchues, intenses mais réalistes et dénuées d'effets spéciaux superflus (ce qui fait un bien fou de nos jours). Les décors et le montage sonore étaient magnifiques et cela créait véritablement une petite bombe pour tous les amateurs de films d'action et de véritable cinéma.

You wanted me back... I'm back!

La suite malheureusement ne fait pas aussi bien. Pourquoi? Tout simplement parce que le film a besoin de justifier le retour de John. Cela nécessite un scénario et celui-ci prend du temps à se mettre en place. Une fois le film lancé et l'action véritable commençant, là, on retrouve un bon John Wick. Le problème, c'est qu'on a pratiquement une heure de film qui s'est écoulée à ce stade...

Alors la suite nous offre toujours un nombre impressionnant de headshots, d'action nerveuse et de plans fantastiques pour le genre (la scène dans le musée d'art moderne à New York où une traque se déroule dans un hall de miroirs est splendide). Et si l'on explore beaucoup plus le monde des assassins et leur fonctionnement (d'ailleurs faudra qu'on m'explique pourquoi un costume pare-balles taillé sur mesure coûte le même prix qu'un cocktail au bar dans leur univers mais bon...) ce qui est intéressant par rapport à l'univers imaginé, cela a malheureusement pour effet de nous détourner de l'action et de faire baisser l'intensité du film. Or pour moi, c'était véritablement là la raison du succès du premier film. Même si le fonctionnement de l'hôtel Continental servant de safe house aux assassins (concept très vidéo-ludique) est riche de possibilités, l'extension de tout cela nous fait passer dans un film d'un autre genre. À la limite, on a presque l'impression de plonger dans Matrix quand Néo retrouve Morpheus... euh pardon, quand John Wick fait la rencontre du Bowery King (Lawrence Fishburne) et son institution de clochards espions. Il y a d'ailleurs de nombreux hommages au cinéma dans ce film, parfois très subtils ce qui démontre un amour véritable pour le septième art du réalisateur malgré le genre série B exploité par ce dernier. Un régal!

The man. The myth. The legend. John Wick. You're not very good at retiring.

Un autre point faible du film est pour moi son casting de méchants. Entre l'italien avec sa coupe de joueur de foot de l'Inter Milan et Common (que j'apprécie pourtant particulièrement) mais dont l'affrontement contre John Wick manque de crédibilité malgré des séquences de plans particulièrement réussies que ce soit dans le métro ou dans le hall tout en blanc. Les russes crétins du premier opus avaient plus de charisme à mon goût. Heureusement Arès (Ruby Rose) offre un contraste intéressant en tant que chef de sécurité muette du méchant principal. Mais cela ne suffira pas à assurer la comparaison sur toute la longueur du film.

Notons que Keanu Reeves, sur lequel le temps semble ne pas avoir de prise, est toujours impeccable dans son rôle. Il s'est entraîné pendant de longs mois aux arts martiaux et à la manipulation d'armes. Et cela se ressent fortement dans le film où il fait véritablement corps avec ses accessoires où il tient limite du personnage de comics à la croisée entre Batman et le Punisher...

La fin du deuxième opus annonce clairement une suite (enfin en fonction de la réponse du public à ce dernier long métrage je présume) où tous les assassins de la ville se lanceront à la poursuite de Wick. Cela peut être sympa étant donné que les scènes où, à la suite d'un contrat mis sur sa tête, John se voit contraint de lutter contre des menaces diverses sorties de toutes parts étaient très funs. En espérant qu'ils corrigent les quelques défauts de celui-ci pour laisser place à un beau beat 'em all riche en personnages charismatiques!

Whoever comes, I'll kill them. I'll kill them all.

Bref, ce deuxième opus reprend tous les ingrédients qui ont fait le succès du premier mais paradoxalement en voulant les rendre plus intense finit par les diluer. La saveur est donc moins exquise que pour le premier film de la saga, même s'il reste très plaisant pour les amateurs du genre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 208 fois
Aucun vote pour le moment

Mathias the Watcher a ajouté ce film à 3 listes John Wick 2

Autres actions de Mathias the Watcher John Wick 2