Bande-annonce
Affiche Jumeaux

Jumeaux

(1988)

Twins

12345678910
Quand ?
5.1
  1. 99
  2. 236
  3. 432
  4. 839
  5. 1248
  6. 1180
  7. 567
  8. 161
  9. 21
  10. 26
  • 4.8K
  • 49
  • 323

En 1953 est tentée l’expérience de donner naissance a un être exceptionnel, compose des gènes de 6 hommes aux multiples qualités. Malheureusement, la mère porteuse donne naissance à deux jumeaux très différents l'un de l'autre qui lui sont enlevés et séparés. Ils finissent par se retrouver et...

Casting : acteurs principauxJumeaux
Casting complet du film Jumeaux
Match des critiques
les meilleurs avis
Jumeaux
VS
Ce soir, c'est ton soir frérot !

En 1988, Le Chêne autrichien Arnold Schwarzenegger (Conan le Barbare, Killing Gunther) marque un tournant stratégique dans sa carrière, il arrête les rôles de guerriers aux gros biceps ou de robot tueur et joue dans une vraie comédie, il aspirait depuis longtemps à une franche et massive comédie pour prouver que ses talents de comédien étaient à la mesure de son tour de poitrine. Jumeaux est réalisé par le légendaire cinéaste Ivan Reitman (SOS Fantômes, Sex Friends), qui met en scène avec...

4
C'est à la fois complètement débile et sympathique à regarder

Fruits d'une expérience génétique destinée à créer un être exceptionnel, Arnold Schwarzenegger et Danny DeVito sont frères jumeaux ! C'est de ce postulat improbable mais néanmoins séduisant que part "Jumeaux", comédie sympathique et sans prétentions qui vaut surtout pour son duo d'acteurs, Schwarzenegger s'essayant alors à l'humour face à un DeVito décidément impeccable dès qu'il s'agit de jouer les roublards. Il est dommage que cette bonne idée de départ soit exploitée dans une comédie de... Lire la critique de Jumeaux

1
Critiques : avis d'internautes (25)
Jumeaux
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le poids du génie

Pour commencer, soyons francs, cette idée de départ de Schwarzi et De Vito qui se découvrent jumeaux à 35 ans est parfaitement délicieuse, et l'affiche propose un exemple parfait de ces comédies familiales au prétexte absurde qui donne irrésistiblement envie d'aller voir ce qui s'y passe... "Seule leur mère peut les différencier" nous prévenait facétieusement et frauduleusement une accroche... Lire l'avis à propos de Jumeaux

12 4
Avatar Torpenn
4
Torpenn ·
Clownerie gémellaire

Une comédie gentillette et un peu cucul où Arnold s'écartait pour la première fois de ses rôles musclés, réussissant quand même plus positivement son passage à la comédie que ne le fit Stallone. Si on y réfléchit bien, l'argument de base est complètement ridicule, voire stupide et pas crédible, c'est le genre de comédie qu'un studio n'avait pas peur ou honte de monter dans les années 80, car... Lire la critique de Jumeaux

7
Avatar Ugly
6
Ugly ·
Terminator a un frère jumeau et c'est le pingouin

« Jumeaux » sympathique comédie de Ivan Reitman . L'histoire débute en 1953 ou des scientifique tente l'expérience de donner naissance a un être exeptionnelle composer des gènes de 6 hommes aux multiples qualités . Malheureusement la mère porteuse donne naissance à deux jumeaux nommer Julius et Vincent très différents l'un de l'autre qui lui sont... Lire l'avis à propos de Jumeaux

2
Avatar chris46
7
chris46 ·
Découverte
Gemini Men

Entre deux S.O.S. Fantômes, Ivan Reitman nous a offert à la fin des années 80 un film jubilatoire qui mettait pour la première fois en scène Arnold Schwarzenegger dans une comédie. Le bodybuilder autrichien... Lire l'avis à propos de Jumeaux

Avatar MalevolentReviews
6
MalevolentReviews ·
Tendres Jumeaux

Voilà deux frères qui font chaud au cœur, entraînent le spectateur dans une aventure simple et émouvante, drôle sans jamais forcer le comique. Accompagnés par une mise en scène efficace qui parvient à dynamiser le récit, Schwarzenegger et De Vito font preuve d'une complicité de tous les instants, accomplissent un périple identitaire au terme duquel l'ordre familial réorganise le chaos... Lire l'avis à propos de Jumeaux

Avatar Fêtons_le_cinéma
7
Fêtons_le_cinéma ·
Toutes les critiques du film Jumeaux (25)
Bande-annonce Jumeaux