Juras-sick World

Avis sur Jurassic World

Avatar Anvil
Critique publiée par le

Film vu en 2D et qui m'a fait penser à une courbe en cloche : la satisfaction monte au début avant d'atteindre un maximum et de redescendre sans contre-tendance.

Commençons par le début : les multiples clins d'oeil au premier film (musiques, vieux locaux, jeep, le bandeau, le fumigène, le doc Wu, le tee-shirt acheté sur E-bay, etc.) sont bons dans un premier temps, surtout pour tous ceux qui ont vu le film de Spielberg. On trouve en plus de nombreux "aménagements" (les bébés dinos - l'exploitation est vraiment partout -, le faux site de fouilles, les ballades parmi les dinos, le requin donné en pâture et la petite descente qui suit...) plutôt bienvenus. 20 ans ont passé depuis le premier parc... Le problème c'est que passé un moment les clins d'oeil deviennent trop voyant et on finit par se demander s'ils ne sont pas là pour faire tenir le film. De plus les clins d'oeil sont par moments moins bons que dans Jurassic Park alors...

On voit alors se dessiner les côtés négatifs : le "dressage" des raptors était une bonne idée au départ, les voir changer d'alpha aussi mais... pourquoi ce happy end ? Les raptors ont trahi mais ils changent d'avis ; puis le raptor restant collabore avec le T-rex pour éliminer l'Indominus. Là-dessus le Mosasaure c'est la cerise sur le gâteau (dès que j'ai vu l'enclos détruit, je misais ma chemise qu'il allait arriver). Et après le T-Rex et le raptor repartent chacun de leur côté. Sérieux ils ont trafiqué leur gêne jusqu'à quel point ? Les dinosaures ne sont plus ce qu'ils étaient.

Les humains non plus : outre les deux gosses insupportables (Gray ne pouvait vraiment pas y passer ? A quoi cela sert de lui faire débiter sa science quand ça ne sert à rien ?) et la pseudo-intrigue sur le divorce des parents (intérêt ?), le côté "les épreuves renforcent les liens, nous permettent de réaliser certaines choses, les frères deviennent vraiment proches, Claire - qui court comme une athlète avec ses talons - va sans doute avoir des enfants avec Owen (question de survie de l'espèce)..." est d'un intérêt limité. Qui plus est Chris Pratt (Owen) est drôle pendant trente secondes et après c'est un autre Chris Pratt qui joue : côté cohérence du personnage c'est pas génial.

Ensuite, les expériences autour des dinos pour attirer plus de public parce qu'il faut se renouveler, etc. j'ai envie de dire oui mais comme j'avais l'impression que le parc n'avait pas ouvert depuis bien longtemps c'était un peu/beaucoup précipité. Avec InGen on n'est jamais déçu... (bouh la vilaine firme qui ne pense qu'à faire des profits...) et il fait peu de doutes qu'on entendra encore parler d'elle (un nouveau parc ouvert en Chine ?).

J'ajoute qu'il n'y a pas d'images à la fin (je suis resté jusqu'au bout, j'y croyais...) du coup pour la suite je vois une guerre avec des dinosaures (américains contre des dinosaures chinois pompés sur les américains bien sûr). Sinon un film avec un scénario qui tienne la route et ne ruine pas les efforts du début ce serait bien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 303 fois
4 apprécient

Autres actions de Anvil Jurassic World