Affiche Jusqu'à la garde

Critiques de Jusqu'à la garde

Film de (2018)

Dans le silence de la loi

Il est des premiers films qui marquent le cinéma par leur intensité. Des films qui vous happent par surprise. Pour le plaisir du geste, et pour l’émotion à l’impact. Jusqu’à la Garde n’est pas seulement une sensation de l’instant, c’est une révélation ; celle d’un réalisateur en devenir, et d’une expérience moderne sur le déchirement d’une cellule familiale. Sans esbroufe, ni... Lire la critique de Jusqu'à la garde

71 23
Avatar blacktide
8
blacktide ·

Cadre alterné

Et si le meilleur film d’épouvante de 2018 était français, dénué de sang, de zombie ou de toute référence au paranormal ? En abordant la question sociale et tristement banale d’un divorce violent, Xavier Legrand signe un premier long métrage exemplaire : incisif, superbement dirigé (des enfants aux parents, le casting est absolument incroyable), sur la crête en termes... Lire la critique de Jusqu'à la garde

123 17
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

La folie du grand leurre...

Avant même la date de sa sortie, "Jusqu'à la garde" était labellisé chef d'oeuvre par la quasi totalité de la presse. Il faut dire que le film avait fait sensation à Venise, emportant le prix Luigi De Laurentiis Award (première oeuvre) et celui de la mise en scène. L'attente pour maints spectateurs était forte et la mienne tout autant. Attente qui se concrétise en effet par une claque sévère... Lire l'avis à propos de Jusqu'à la garde

34 8
Avatar Fritz Langueur
9
Fritz Langueur ·

Critique de Jusqu'à la garde par voiron

Le couple Besson divorce et se bat pour la garde de leurs deux enfants. Ou plutôt pour celle du plus jeune, Julien, puisque sa soeur a bientôt dix huit ans.. Pour protéger son fils Julien d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive D’un côté, la mère, Miriam, ne souhaite plus que son ex-mari voit ses enfants. Des violences seraient à l’origine de ce choix.... Lire la critique de Jusqu'à la garde

36 10
Avatar voiron
8
voiron ·

Loveless

Par sa mise en scène dans laquelle l’image se fait froide et déstabilisante, Jusqu’à la Garde de Xavier Legrand se mue en un immense morceau de cinéma. Déroutant car complexe, le film se veut être une autopsie viscérale dévoilant l’effondrement d’une famille et le portrait asphyxiant d’une violence conjugale pernicieuse. Pour un premier film, il est peu courant de voir un tel degré... Lire l'avis à propos de Jusqu'à la garde

69 7
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

L'Education sentimentale

J'ai regardé ce film seul, loin de ma femme et de mon fils. J'ai pleuré seul, avec violence. Pas les sanglots contenus de l'homme viril qui se donne une posture de mec sensible. J'ai chialé tout ce que je pouvais comme si on m'avait arraché mon gosse des mains. J'ai chialé avec des morceaux dedans et un vieux goût de bile dans la bouche. J'ai vécu ce film de façon très immersive et... Lire la critique de Jusqu'à la garde

17 9
Avatar RunningJack
9
RunningJack ·

Terreur à domicile...

JUSQU'À LA GARDE (17,6) (Xavier Legrand, FRA, 2018, 93min) : Rare sont les films où l'expérience de la salle nous laisse titubant en quittant l'écran, complètement groggy par ce que l'on vient de découvrir plein écran. Cette œuvre magistrale s'inscrit directement dans le panthéon de mes séances les plus intimement remuantes que ma vie a eu la chance de vivre en pleine Lumière...... Lire la critique de Jusqu'à la garde

42 7
Avatar seb2046
8
seb2046 ·

Faits divers

Plus d'une centaine de femmes meurent chaque année en France, assassinées par leur conjoint. Ces chiffres, terribles, ne sont même pas officiels car, honnêtement, la société s'en moque. Du coup, cela vaut aussi la peine de regarder "Jusqu'à la garde" sous cet éclairage-là... même si, et c'est heureux, le film de Xavier Legrand est tout sauf de la sociologie : c'est... Lire la critique de Jusqu'à la garde

26 5
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

La Trahison des Images

Une scène traduit particulièrement toute l'ambiguïté du film. Antoine, massif et menaçant, fouille le nouvel appartement de son ancienne famille, comme à la recherche d'un indice lui prouvant que la conspiration de sa femme et de ses enfants contre lui existe bien. Face à l'inexistence d'une telle preuve, il fond en larme et exprime inlassablement la même phrase : "J'ai changé". On pense tout... Lire la critique de Jusqu'à la garde

8 9
Avatar Mayeul TheLink
8
Mayeul TheLink ·

Sensations versus violences conjugales

[Remarques générales. Je n'ai pas envie de juger et noter des films que je n'ai vus qu'une fois, souvent avec peu de connaissance du contexte de production. Je note donc 5 par défaut, et 10 ou 1 en cas de coup de cœur ou si le film m'a particulièrement énervé. Ma « critique » liste et analyse plutôt les éléments qui m'ont (dé)plu, interpellé, fait réfléchir, ému, etc. Attention, tout ceci... Lire la critique de Jusqu'à la garde

21 1
Avatar Rometach
5
Rometach ·