Sexplosion

Avis sur Kaboom

Avatar Pruneau
Critique publiée par le

Ça commence bien : des jeunes étudiant(e)s très beaux, dénudés, épilés (voire huilés) et qui couchent tous ensemble. Ça commence même très bien. Après Araki nous balance une fumeuse histoire de secte et de pouvoirs paranormaux. Forcément, là ça se gâte.

Mais les garçons et les filles sont toujours jolis (surtout Thomas Dekker et Haley Bennett), du coup on peut tranquillement décrocher en se rinçant l'oeil. Et en plus, on sait qu'Araki nous en voudra même pas.

Dans un pays (la France) où le primordial métier de chef opérateur a disparu depuis trente ans, voir un film comme Kaboom fait quand même plaisir. Même si les couleurs très bleu ciel et rose criards (cf l'affiche du film) sont, hum, particulières, on notera le parti pris. Et qui dit parti pris sur la couleur, dit travail sur la couleur.

PS : C'est moi ou Kaboom a été sponsorisé par Blackberry ? Comme on a eu droit à la pub officielle pendant les bande-annonces, ça fait beaucoup.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 601 fois
14 apprécient

Autres actions de Pruneau Kaboom