Affiche Kaïro

Critiques de Kaïro

Film de (2001)

L'exception des Ring Like...

Autant la simplicité de "Ring" et ses scènes de peur, pour autant réussies, n'avaient pas assez de poids sur les questions posées et les dénouements espérés, tout un film pour attendre un fantôme tout de même, autant Kaïro utilise le même schéma froid de réalisation pour dévoiler une véritable histoire fantastique et pas une simple révélation. Dans Kaïro, on débute sur une trame similaire, le... Lire l'avis à propos de Kaïro

32 4
Avatar drélium
8
drélium ·

Ta vie ne tient qu'à un fil ? Vas-y attrape, c'est du scotch, ça devrait suffire !

(Avant-propos: Cette critique est sponsorisée par Pattex) Tokyo, années 2000. Alors qu'internet commence à devenir populaire et que des écrans apparaissent tout autour de nous, permettant ainsi de communiquer de plus en plus facilement avec l'autre, le japonais moyen se sent seul... Ces progrès technologiques en matière de communication ne font... Lire la critique de Kaïro

17 11
Avatar Psycox
8
Psycox ·

"T'as skeaté. T'as skeaté...! T'as skeaté! T'AS SKEATÉ!!!"

Kaïro souffre d'autant de défauts qu'il possède de qualités. Si la thématique du paradoxe de l'isolement de l'individu face au développement d'outils de communication ouvrant tout un chacun au monde semble aujourd'hui éculé, il ne faut pas oublier que l'internet et les réseaux sociaux que nous connaissons n'occupait pas un telle place à l'époque où le film fut produit (2001). De même, si... Lire l'avis à propos de Kaïro

26 25
Avatar real_folk_blues
6
real_folk_blues ·

Orchestre vide

Kaïro est tourné en 2000. L'année est celle de l'arrivée de l'ADSL au Japon. L'époque où les connexions internet se font progressivement une place dans les foyers, sans être encore apprivoisées par tous. En ce début de millénaire, le monde amorce un changement de visage, et c'est de cette appréhension existentielle que Kurosawa Kiyoshi s'empare pour nourrir l'un de... Lire l'avis à propos de Kaïro

3
Avatar Shania_Wolf
9
Shania_Wolf ·

Zzzzzzaïro

Kurosawa nous livre là un "anti-ring" ennuyeux fait un peu à la va vite, surtout quand on le compare à son très bon "Cure". Encore un délire de contamination mais via internet, les gens disparaissent progressivement avec quelques images effrayantes. Moi je veux bien mais c'est trop long, trop mou, pas très bien interprété et l'image jaunâtre et floue n'arrange rien. Je sais que le film est... Lire la critique de Kaïro

8 5
Avatar Raoh
5
Raoh ·

Memento mori

Le résumé ne donne aucune idée de ce qu’est vraiment Kairo, et les reproches qu’on peut lui faire ne donneront aucune idée de ce qu’on lui reproche au fond. C’est une œuvre antipathique qui plonge directement au cœur de notre peur ultime, sans passer par les conventions qui rassurent, le récit qui divertit, le formalisme qui séduit. La mort ? Non, pire : la prescience d’être déjà mort.... Lire l'avis à propos de Kaïro

7 1
Avatar OrangeApple
8
OrangeApple ·

La cité de l'indicible peur

Écrire sur ce film est pour moi une manière de le revoir, dans le sens où la troisième fois, si elle n'est pas partagée, n'a aucun intérêt. Mon premier visionnage fut important dans le sens où Kiyoshi Kurosawa s'est affirmé à mes yeux. Qu'on soit bien clair, j'avais déjà beaucoup aimé Cure et Tokyo Sonate, l'un car il catalysait tout ce que j'espérais, et l'autre car il avait détruit ce que... Lire la critique de Kaïro

2 1
Avatar abraham_pasconnu
10
abraham_pasconnu ·

Critique de Kaïro par Jérôme Richenauer

Ça va être très compliqué de parler de ce film. Je n'ai franchement pas la capacité d'analyse nécessaire pour explorer les tréfonds obscurs de cette œuvre, bien que je puisse en entrapercevoir les thèmes. Un jeune informaticien est retrouvé pendu chez lui. Choqués par cette découverte, ses collègues vont tenter de comprendre ce qui est arrivé. Mais un site internet semble porté un virus,... Lire la critique de Kaïro

2
Avatar Jérôme Richenauer
8
Jérôme Richenauer ·

Frayeur in Kaïro

Non mais attendez, hier soir il m'est arrivé un truc de dingue : j'ai regardé un film d'épouvante et à certains moments j'ai VRAIMENT flippé ma race. Parce que je sais pas vous, mais moi ça fait des années que ça ne m'était pas arrivé d'avoir vraiment peur devant ce genre de films, et j'attendais en vain celui qui parviendrait à provoquer de nouveau ce sentiment... J'en ai vu pas mal pourtant,... Lire la critique de Kaïro

4
Avatar Psychedeclic
8
Psychedeclic ·

Critique de Kaïro par Moufle Boulgoure

Le scénario est un peu naze, la logique du récit souvent bancale voire incohérente, MAIS, il y a une réelle ambiance un peu étrange, un peu flippante, un univers fantomatique très bien rendu, un des meilleurs que j'ai vu au cinéma (deux soeurs restant au-dessus), on est pris par cette atmosphère en tension, ces personnages seuls, isolés dans un lieu, qui répêtent une action, avec une texture... Lire l'avis à propos de Kaïro

3 1
Avatar Moufle Boulgoure
8
Moufle Boulgoure ·