Docu fiction torturé

Avis sur Keane

Avatar Fritz Langueur
Critique publiée par le

Ouh là ! Ames sensibles, s’abstenir… Keane est un véritable électrochoc, et le voir requiert des nerfs solides ! Une fois cette mise en garde effectuée, il me faut parler de ce film dérangeant et troublant. L’histoire est simple. Un homme recherche depuis quelques semaines sa petite fille de 8 ans. Enlevée ? Fugue ? A t-elle seulement existé ? On en sait absolument rien ! Toute l’action tourne donc autour de Keane, le père qui se juge « coupable » de cette disparition. La caméra l’accroche dès le début, et ne le lâche jamais. Elle viole son intimité dans ses errements, ses remises en questions, ses moments de folie ou de rédemption. Une heure trente d’un suspens qui n’en est pas un mais qu’importe, le propos est ailleurs. Rarement on a montré avec tant de crudité, de véracité et de justesse les égarements d’un homme qui se trouve à l’extrême limite de la démence. On ne sait jamais sur quel versant il se situe. C’est tout simplement flippant ! Le film qui parfois s’enlise un peu est magnifié par l’interprétation de Damian Lewis. Sa composition repose non seulement sur un jeu extrêmement subtil et juste, mais il l’accompagne d’une gestuelle et d’une série de tics qui nous fait penser à plusieurs reprises qu’il n’est acteur, mais le protagoniste d’un documentaire. Peut-on faire plus beau compliment ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 662 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fritz Langueur Keane